Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 113 - Mai 2018

Go

Dossier

Quarante années au service de la formation supérieure

UNIVERSITÉ ABDELHAMID-IBN-BADIS DE MOSTAGANEM

Par Tahar MANSOUR



« Le défi que nous devons relever est d’impliquer notre université dans une nouvelle synergie de développement qui prenne en charge les attentes sociétales dans les divers domaines de la vie. Ensemble nous allons faire progresser l’université Abdelhamid-Ibn-Badis, non seulement en faisant aboutir les programmes en cours mais aussi en allant vers de nouvelles perspectives pour intégrer notre université dans les programmes de développement national », souligne, dans son édito, le professeur Mostefa Belhakem, recteur de l’Université Abdelhamid-Ibn-Badis de Mostaganem qui a, en quarante ans d’existence, atteint une place honorable dans la recherche scientifique. En effet, ces dernières années, l’Université Abdelhamid-Ibn-Badis de Mostaganem a su optimiser ses ressources humaines et matérielles accordées à l’enseignement et aux structures de recherche scientifique afin d’améliorer leur ouverture sur le monde ainsi que sur le milieu socioéconomique. Dans le but, justement, de répondre aux besoins des opérateurs économiques, l’Université a axé sa stratégie sur la diversification des diplômes, licences, masters et doctorats. Et l’Université a tissé des liens, via le partenariat, avec plusieurs opérateurs économiques et des universités européennes. « Nous sommes la première université au Maghreb en ce qui concerne la mobilité Sud-Nord », indique le professeur Mostefa Belhakem. En effet, l’Université a développé plusieurs projets de coopération internationale ; à l’image du Climadapt, qui réunit six universités du Maghreb et trois institutions d’enseignement supérieur européennes, avec pour objectif la formation des cadres appelés à épauler les décideurs publics et privés dans la mise en œuvre des politiques d’adaptation aux changements climatiques, le projet «  Coffee » dans le cadre du lancement de la licence professionnalisante, et le projet « Proemed », en partenariat avec l’Université de Gênes (Italie), consistant à développer la recherche dans la lutte contre les changements climatiques. Des projets visant, d’une part, l’amélioration de la qualité de l’enseignement, et, d’autre part, à développer la ressource humaine au profit d’une formation de qualité. Pour atteindre cette qualité, d’énormes efforts ont été consentis à l’Université Abdelhamid-Ibn-Badis de Mostaganem.
 
De centre universitaire à université
Jusqu’en 1984, le centre universitaire est resté tel quel, préparant sa mue et accueillant chaque année de plus en plus d’étudiants. En 1984, il fallait diviser le centre pour pouvoir créer de nouvelles filières et écoles afin de répondre à la demande croissante des étudiants et à la diversité des formations qui devaient être assurées. Le centre fut donc divisé en quatre parties :
    l’Ecole nationale supérieure des sciences exactes
    l’Institut national de l’enseignement supérieur de biologie
    l’Institut national de l’enseignement supérieur de chimie
    l’Ecole supérieure de l’éducation physique et sportive.
En 1992, une réorganisation du centre fut encore réalisée et trois entités le composent : le centre universitaire, l’Ecole supérieure des enseignants de sciences exactes et l’Ecole supérieure de l’éducation physique et sportive.
L’Institut national de formation supérieure agronomique fut transféré au centre universitaire en 1997 et, une année après, c’est-à-dire en 1998, l’université de Mostaganem fut créée par décret exécutif n°98-220 du 7 juillet 1998. Après le transfert de l’Institut national de formation de travaux publics à l’université en 2000 et la création de l’institut techniques physiques et sportives en 2004, l’université fut réorganisée en 2009 et compte alors 7 facultés et 1 institut, et subit encore d’autres réorganisation avec la création de la faculté de médecine en 2011 et l’Ecole normale supérieure et l’école préparatoire en sciences de la nature et de la vie.

L’Université Abdelhamid-Ibn-Badis
L’université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem est composée actuellement de 9 facultés et d’un institut :
 L’institut d’éducation physique et sportive qui comprend 3 départements (éducation physique et sportive, entrainement sportif et activités motrices adaptées) ;
La Faculté des sciences sociales qui compte 2 départements (sciences humaines et sciences sociales) ;
La Faculté de littérature arabe et des arts avec 3 départements (études littéraires et critiques, études linguistiques, arts visuels et arts de spectacles) ;
La Faculté des langues étrangères qui compte trois départements (français, anglais, espagnol)
La Faculté des sciences économiques, commerciales et sciences de gestion qui comprend 4 départements (sciences économiques, sciences commerciales, sciences de gestion, comptabilité et finances) ;
La Faculté de droit et de sciences politiques avec 3 départements (droit public, droit privé, sciences politiques);
La Faculté de médecine qui comprend un seul département (médecine) ;
La Faculté des sciences exactes et de l’informatique qui compte 2 départements (mathématiques et informatique, physique et chimie) ;
La Faculté des sciences de la nature et de la vie comprenant 3 départements (agronomie, biologie, halieutique) ;
La Faculté des sciences et de la technologie qui compte 4 départements (génie civil et architecture, génie des procédés, génie mécanique, génie électrique).

Les structures administratives
A l’instar des autres universités, celle de Mostaganem dispose de structures administratives qui œuvrent à assurer le soutien administratif, technique, logiciel, financier nécessaire à la bonne marche de toute la pédagogie. Ces structures sont :
 le rectorat qui comprend aussi le conseil d’administration de l’université, le conseil scientifique, le comité local d’éthique et de déontologie et la bibliothèque centrale ;
le vice-rectorat chargé des domaines de la formation supérieure des premier et deuxième cycles, la formation continue et les diplômes et la formation supérieure de graduation ;
le vice-rectorat chargé des domaines de la formation supérieure de troisième cycle, de l’habilitation universitaire et de la recherche scientifique et de la formation supérieure de post-graduation ;
le vice-rectorat chargé des domaines des relations extérieures, la coopération, l’animation et la communication, les manifestations scientifiques ;
le vice-rectorat chargé du développement, de la prospective et de l’orientation ;
le secrétariat-général : il est composé de la sous-direction du personnel et de la formation, celles du budget et de la comptabilité, des moyens généraux et de la maintenance ainsi que celle des activités scientifiques, culturelles et sportives ;
les services communs englobent le centre d’enseignement intensif des langues, le centre des réseaux et systèmes d’information, de communication, de téléenseignement et d’enseignement à distance et la direction des publications universitaires.

Une université répartie sur sept sites
L’université Abdelhamid-Ibn-Badis de Mostaganem est répartie sur sept sites différents, situés soit à l’intérieur de la ville soit aux alentours :
Site 1 : situé sur la route de Belhacel (rue Amara-Hamida), il abrite la faculté des sciences et de la technologie avec 4200 places pédagogiques ;
Site 2 : situé à la rue des Crêtes (ex INES de chimie), il abrite la faculté des sciences exactes et de l’informatique et compte 1800 places pédagogiques ;
Site 3 : occupe l’ex ITA et abrite les facultés des sciences de la nature et de la vie, la faculté des langues étrangères et la faculté de littérature arabe et des arts et dispose de 3900 places pédagogiques ;
Site 4 : situé à la Salamandre, il est occupé par la faculté de droit et de sciences politiques et compte 3000 places pédagogiques ;
Site 5 : implanté à la cité les Castors, il abrite la faculté des sciences et de la technologie avec une capacité de 560 places pédagogiques
Site 6 : situé au pôle universitaire de Kharrouba, il comprend 3 facultés (sciences sociales, sciences économiques, commerciales et sciences de gestion, des lettres arabes et arts –lettres arabes –) et l’Institut d’éducation physique et sportive, avec un total de 9500 places pédagogiques ;
Sites 7 : mitoyen au pôle de Kharrouba, il abrite la faculté de médecine qui compte 4000 places pédagogiques.
La ferme agricole de Mazagran (62,74 ha) et ferme agricole de Hadjadj (12,93 ha) sont deux autres sites dédiés à l’expérimentation agricole.

Plus de 27000 étudiants inscrits
L’Université Abdelhamid-Ibn-Badis de Mostaganem accueille pour la présente année universitaire 27297 étudiants dont 1513 en post-graduation. La faculté des sciences et de la technologie compte le plus grand nombre d’inscrits avec 4406 étudiants, suivie de celle de droit et sciences politiques avec 4038 étudiants, puis la faculté des langues étrangères avec 4021, la faculté des sciences économiques, commerciales et sciences de la gestion avec 3607, la faculté des sciences sociales compte 3215 étudiants, la faculté de littérature arabe et des arts avec 3119 inscrits, la faculté des sciences de la nature et de la vie avec 3058 étudiants, l’Institut d’éducation physique et sportive accueille 1717 inscrits et, enfin, la faculté de médecine avec 689 étudiants.

Une carte de formation diversifiée
Les différentes facultés de l’université Abdelhamid-Ibn-Badis présentent des offres de formation diversifiées et complètes dans les différents filières :
Sciences de la nature et de la vie : biologie, biochimie, sciences de la mer.
Sciences exactes et de l’informatique : mathématiques et informatique.
L’institut d’éducation physique et sportive : sciences et technologies des activités physiques et sportives.
Sciences de la matière : chimie et physique
Sciences et technologies : architecture, mines, électronique, électromécanique, électrotechnique, génie civil, génie des procédés, hydraulique et métallurgie.
Sciences économiques et gestion commerciale : sciences financières, sciences de gestion et sciences économiques.
Droit et sciences politiques : droit (public, privé, administratif, des affaires, droit international et relations internationales, droit pénal) et sciences politiques.
Langue et littérature arabes : langue arabe et littérature.
Langues et lettres étrangères : langue et lettres anglaises, langue et lettres françaises, langue et lettres italienne
Sciences humaines et sociales : sociologie, sciences de l’information et de la communication, psychologie, histoire, philosophie.
Sciences médicales.

Laboratoires de recherche
La recherche scientifique étant le fer de lance de tout développement, il est indispensable que des laboratoires soient créés au sein des différentes facultés pour trouver des solutions à des problématiques qui surgissent devant l’homme dans tous les domaines. Les laboratoires sont aussi nécessaires aux doctorants pour mener des recherches et expérimenter leurs thèses de doctorat. Dans ce cadre, l’université de Mostaganem a mis en place 41 laboratoires de recherches avec tout l’équipement spécialisé qu’il faut.
Ainsi, la faculté des sciences et de la technologie dispose de 8 laboratoires où exercent 289 chercheurs, la faculté des sciences exactes et de l’informatique de 3 laboratoires avec 126 chercheurs, la faculté des sciences de la nature et de la vie a bénéficié de 9 laboratoires avec 234 chercheurs, la faculté des sciences économiques, commerciales et sciences de gestion a 2 laboratoires et 56 chercheurs, la faculté de droit et sciences politiques dispose de 5 laboratoires et 192 chercheurs. Quant à la faculté des sciences sociales, elle abrite 5 laboratoires où exercent 181 chercheurs, la faculté des langues étrangères dispose aussi de 5 laboratoires avec 101 chercheurs, la faculté de littérature arabe et des arts a 2 laboratoires avec 121 chercheurs et, enfin, l’institut d’éducation physique et sportive a 2 laboratoires et 85 chercheurs, soit un total de 41 laboratoires et 1385 chercheurs.
Coopération nationale et internationale
L’université Abdelhamid-Ibn-Badis a mis en place des partenariats pluridisciplinaires dans la formation, la recherche et l’innovation avec de nombreuses institutions nationales et internationales de renommée, à travers de nombreuses zones géographiques.
Pour le partenariat international, l’université a signé 70 conventions avec des institutions de divers pays (Brésil, France, Pakistan, Portugal, Canada, Allemagne, Espagne, Roumanie, Pologne, Lettonie, Syrie, Grèce, Tunisie, Turquie, Suède, Italie).
Sur le plan national, l’université Abdelhamid-Ibn-Badis a singé 11 conventions interuniversitaires pour la mise en place de la délocalisation de formation en licence, de Master et d’écoles doctorales. Cinq conventions ont aussi été signées avec des instituts de formation spécialisés et des centres de recherches.
L’autre volet de partenariat de l’université avec son environnement est celui conclu avec le secteur socio-économique, partenariat indispensable qui permet d’un côté, de mettre en valeur les résultats des recherches et, de l’autre, trouver des solutions aux problèmes divers rencontrés par les entreprises et les institutions. Des conventions ont été signées dans ce cadre avec EURL Mik, Algerian Learning Center, Ansej, société Ouest Agro Univ, Samsung, Centre de perfectionnement de l’entreprise Sonatrach, Sarl HAAL, Sarl AGP, le groupe Industriel Sidi Bendhiba, la wilaya de Mostaganem, Sonatrach, ATM Mobilis, l’Entreprise publique de wilaya pour la gestion des centres d’enfouissement technique, le parc zoologique et de loisirs La Concorde civile, l’entreprise Dima Vert et la direction de la formation professionnelle de la wilaya de Mostaganem.
 T. M.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

L'Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

INNOMEDIA
Par Salim FAROUK.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF