Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 120 - Avril 2019

Go

Dossier

A la hauteur des attentes

Tassili Airlines

Par Tahar MANSOUR



Créée en 1998 sous forme de joint-venture entre la compagnie pétrolière Sonatrach et la compagnie aérienne Air Algérie, Tassili Airlines (TAL) peut être considérée comme la petite sœur d’Air Algérie mais qui a grandi. Au début, il fallait répondre à un segment de marché particulier représenté par la présence d’un grand nombre de travailleurs de Sonatrach et d’autres compagnies pétrolières étrangères sur les champs pétroliers et gaziers du Grand-Sud où les déplacements et la grande relève de personnel ne pouvaient se faire par route à cause des très grandes distances entre les différents points et Alger et entre les champs pétroliers et gaziers eux-mêmes. Sonatrach a donc conclu une joint-venture avec Air Algérie donnant ainsi naissance à Tassili Airlines. Elle fut dotée, au début, d’une flotte composée d’aéronefs de moins de 20 places chacun et son activité était limitée au travail aérien. 

2005 et 2010, deux dates charnières
A partir de 2005, Tassili Airlines est entrée dans une nouvelle ère avec sa reprise à 100 % par Sonatrach/SPP. A partir de là, TAL s’est retrouvée plus libre pour prendre sa place en tant que compagnie aérienne à part entière sur le marché algérien. Un plan-flotte s’étalant de 2005 à 2009 pour l’acquisition de 12 aéronefs a donc été mis au point et adopté, suivi de la réception durant ce quinquennat du premier lot composé de 8 Bombardiers de 37 et 74 sièges, ce qui a ouvert de nouveaux horizons à la compagnie. Toujours au cours de cette période, TAL a lancé un projet de construction de 2 hangars maintenance et exploitation (Alger et Hassi Messaoud) qui lui ont donné la capacité d’entretenir elle-même ses aéronefs, dans un souci de compétitivité, de sécurité et de rapidité d’exécution. L’année 2010 et celles qui ont suivi ont été riches en évènements heureux pour Tassili Airlines qui a réceptionné un deuxième lot d’aéronefs composé de 3 Boeing 738 de 155 places chacun. Grâce à ces acquisitions, TAL qui détenait à 80% des transports avant cette acquisition, compte récupérer 100% des parts du marché. Continuant sur sa lancée, Tassili Airlines a pénétré le marché grand public algérien à partir de mars 2013 pour se lancer, dès 2014, vers l’international grand public. Le centre de maintenance de Hassi Messaoud pour la maintenance de la flotte turbopropulseurs et monomoteur est aussi réceptionné durant ces années qui augurent d’un bond qualitatif de TAL dans tous les domaines du transport aérien. La réception de 3 Boeing 737/800 vient propulser la compagnie Tassili Airlines vers les grands projets. Actuellement « la flotte de Tassili Airlines est composée de 15 appareils : 07 Boeing 737-800 NG, 4 Bombardier DASH8-Q400 et 04 Bombardier DASH8-Q200. Cette flotte assure aisément nos obligations envers notre propriétaire et nos clients dans le domaine du transport charter ainsi que les vols du segment régulier auquel, nous exploitons l’excédent de capacité de notre flotte », affirme Belkacem Harchaoui, P-DG de Tassili Airlines.

Certifications internationales
Consciente des obligations de sécurité des clients, des personnels navigants et de la sécurité aérienne dans son ensemble, la compagnie Tassili Airlines s’est dotée de toutes les certifications nécessaires pour une sécurité maximale de ses appareils. TAL dispose ainsi de :
Certification IOSA : c’est pour la quatrième fois consécutive que cette qualification est renouvelée au profit de TAL. 
Autorisation TCO (Third Country Opérator) : cette autorisation, délivrée par l’EASA (Agence européenne de sécurité aérienne) a été remise à Tassili Airlines en octobre 2015. Cette autorisation permet à des compagnies aériennes de pays tiers d’exploiter le ciel européen.

Les différentes prestations de TAL
Grâce à sa flotte composée d’appareils modernes, Tassili Airlines offre à ses différents clients un service de qualité alliant sécurité, efficacité, ponctualité et un service à bord irréprochable. Mettant en avant ces atouts, TAL assure diverses prestations :
Le réseau charter pétrolier : pour relier les principaux sites pétroliers entre eux et avec plusieurs villes algériennes comme Alger, Oran, Bejaia, Annaba, Tlemcen, une navette quotidienne est assurée d’Alger vers Hassi Messaoud et retour et une autre, hebdomadaire assure la liaison entre Alger-Oran-Ain Amenas-Oran-Alger. Les clients de ce réseau sont la compagnie Sonatrach et ses filiales, les associations et les groupements.
Le réseau régulier domestique: fort de 29 lignes depuis Alger vers la quasi-totalité des villes du Grand-Sud (13 lignes) et quelques villes du nord, ce réseau est opérationnel depuis le 4 mars 2013.
Le réseau international : ce réseau comprend trois destinations à partir d’Alger : Paris, Nantes et Strasbourg et une à partir de Constantine vers Strasbourg et ce, depuis le mois de novembre 2014.
Le charter touristique national et international : selon la demande et les besoins des clients.
Les services aériens : pour les institutions, les clubs sportifs et autres.
Comme nous le voyons, la compagnie Tassili Airlines a polarisé l’essentiel de son activité pour le désenclavement des villes du Sud, allant ainsi dans le sens des orientations des pouvoirs publics en la matière. 
Une flotte de quinze appareils
Afin de répondre à son plan de charge qui devient de plus en plus important, Tassili Airlines possède une flotte composée de 15 aéronefs pour un total de 1529 sièges :
7 Boeing 737/800 de 155 sièges chacun, soit un total de 1085 sièges
4 Bombardier Q400 de 74 sièges chacun, soit un total de 296 sièges.
4 Bombardier Q200 de 37 sièges chacun, soit un total de 148 sièges.

Ressource humaine, une priorité
Consciente de l’importance de la ressource humaine, surtout au sein d’une compagnie aérienne qui veut se placer parmi les meilleures, la direction de Tassili Airlines ne ménage aucun effort et ne recule devant aucune dépense pour maintenir ses effectifs dans les meilleures conditions possibles pour répondre aux désirs et besoins de sa clientèle. Pas moins de 90% du budget de la compagnie réservé à la formation sont destinés pour le personnel opérationnel (navigant, au sol et de maintenance avions) pour leur assurer des formations à caractère règlementaire et récurrent pour les qualifications machines, les simulateurs de vol, la sureté aérienne, les SMS (Safety Management Software) c’est-à-dire les systèmes de sécurité pour l’aviation civile, CRM (programmes de maintenance aéronautique), DGR (règlementation de l’IATA pour le transport des marchandises dangereuses), etc. Toutes ces formations sont assurées par des instructeurs agréés par la Direction de l’aviation civile et de la météorologie (DACM) issus des compagnies TAL, Air Algérie, IATA, IAB et centre simulateur à l’étranger.
Le personnel de soutien (personnel commercial et de gestion et logistique) n’est pas en reste puisqu’il bénéficie de multiples formations multidisciplinaires spécifiques et perfectionnement au niveau national et international (AACO, IATA) ainsi que celles liées à la fonction finances, comptabilité, ressources humaines et juridiques spécifiques à la compagnie.

Les engagements de Tassili Airlines
La politique de TAL comprend sept grands principes auxquels la compagnie tient : 
La qualité (qualification IOSA) : système de gestion qualité (SGQ), programme d’audit qualité, application du système d’amélioration continue, formation conforme aux exigences du métier pour le personnel de la compagnie et la stricte application des procédures règlementaires en concertation avec la DACM et l’IATA.
La certification IOSA/IATA: inscription volontaire au programme IOSA/IATA (Opérationnel Safety Audit) pour rehausser le niveau de sécurité et de sûreté des vols. La certification IOSA est maintenue par la compagnie depuis le 24 novembre 2011.
La sécurité des vols : la compagnie dispose d’une division chargée de l’analyse et de la sécurité des vols et a mis en place un comité de sécurité des vols chargé de l’identification des dangers et de la gestion des risques.
La sûreté aérienne : application des mesures de sûreté appropriées pour ce qui est des passagers, des bagages, de l’aéronef, de son environnement et du personnel de la compagnie contre les interventions illicites.
Processus HSE : application stricte de la politique du groupe Sonatrach en matière d’hygiène, santé, sécurité et environnement. Mise en place des mesures de prévention des risques professionnels et de protection de la santé du personnel de la compagnie.
Système de gestion de la sécurité: ce système permet d’assurer la sécurité de l’exploitation des aéronefs par une gestion efficace des risques, d’améliorer la sécurité par l’identification des dangers, l’analyse et la collecte des données ainsi que par l’évaluation continue des risques. Il permet enfin de contenir et d’atténuer les risques de manière proactive.
Politique ressource humaine et formation : mise en place d’une politique de mobilité et de polyvalence des effectifs (bourses d’études, détachements, mise à disposition, mutation, etc.) dans le but d’optimiser l’utilisation de la ressource humaine interne et de rationaliser les charges du personnel. Pour ce qui est du volet formation, il s’agit de mettre à niveau le personnel de la compagnie pour se conformer aux normes et exigences nationales et internationales de l’aviation civile, de permettre au travailleur de développer ses compétences et d’en acquérir de nouvelles. Elle permet aussi de garantir une meilleure intégration du travailleur avec l’environnement professionnel, social, économique et technologique propre à l’activité aéronautique. Enfin, il s’agit de développer la communication en interne et en externe.

NTIC, toute la panoplie
Les technologies de l’information et de la communication sont devenues incontournables pour toute entreprise digne de ce nom qui voudrait aller en parallèle avec les nouveaux modes de gestion consacrant la rapidité, la rigueur dans la gestion et la rationalisation dans toute son activité. Tassili Airlines ne déroge pas à la règle et se trouve à la pointe de la modernité après avoir acquis de nombreux systèmes électroniques qui l’ont fait entrer d’emblée dans le monde des nouvelles technologies.
TAL possède donc un système d’information intégral composé de l’OPS, MRO (Maintenance, Repair Overhaul), AIMS (Airlines Information Management System), SMS et progiciels management. La compagnie possède aussi les systèmes ERP (Entreprise Ressource, Planning), Avantik (système de réservation vol, tarif, allotement, Yield management), Déploiement sur GDS Amadeus, paiement par carte CIB pour les vols réguliers nationaux et paiement par cartes Visa et Master Card pour les vols internationaux via le site web.

La filiale TTA
Tassili Travail est une filiale de la compagnie Tassili Airlines spécialisée dans le travail aérien. TTA dispose d’une flotte de 19 aéronefs dont 7 hélicoptères et d’un personnel estimé à 154 employés.
Tassili Travail aérien assure :
Le transport de la petite relève du personnel du secteur des hydrocarbures
Le transport de délégations du secteur des hydrocarbures (Taxi et VIP)
Les évacuations sanitaires (Evasan)
La surveillance héliportée des installations industrielles
Le lavage des isolateurs des lignes électriques HT et THT, la thermographie et les inspections visuelles
L’offshore héliporté.
Le traitement phytosanitaire par voie aérienne
La lutte contre les feux de forêts.
Le transport de passagers version Taxi et VIP
Les levés topographiques et modélisation en 3D héliportés par satellite «laser»
Le service de prises de vue aériennes, documentaires, publicités, film, etc.
 T. M.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

Air Algérie Cargo
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF