Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 79 - Oct 2014

Go

Actualités

Modernisation de Sonatrach

Les priorités de Abdelhamid Zerguine

Par Salim Farouk

« La compagnie nationale des hydrocarbures, Sonatrach, est à une étape charnière de son développement. Il s’agit de capitaliser les acquis tout en relevant de nouveaux challenges. »

A l’orée de la célébration du 48e anniversaire de sa création, la compagnie nationale des hydrocarbures, Sonatrach, a tracé un plan de développement 2012-2016. « Ces projets doivent être accomplis dans les temps impartis et avec la qualité requise pour atteindre les objectifs stratégiques fixés par notre actionnaire unique, l’Etat, afin de permettre à Sonatrach de contribuer, comme d’habitude, à l’essor économique national » a souligné Abdelhamid Zerguine, P-DG de Sonatrach, dans son message de vœux aux travailleurs pour l'année 2012. Pour atteindre ces objectifs, le P-DG de Sonatrach a dénombré cinq actions qui revêtent un caractère prioritaire que l'entreprise s'attellera à concrétiser dans les prochaines années.
Ces cinq actions consistent à intensifier les efforts de prospection et d'exploration, à construire une nouvelle base pétrochimique de haut niveau, à renforcer les capacités dans le secteur des services pétroliers, à maintenir et à améliorer l'outil de production et, enfin, à perfectionner les processus de gestion interne dans tous les domaines.
« Il s’agit d’abord d’intensifier nos efforts de prospection et d’exploration, non seulement dans les bassins connus, mais également dans le sud- ouest, le nord du pays et l’off-shore. Des efforts qui ne seront pas limités aux seuls hydrocarbures conventionnels mais également aux hydrocarbures non conventionnels », a indiqué Abdelhamid Zerguine, dans un premier temps avant de souligner que cette action ne saurait se faire sans la construction d'une nouvelle base pétrochimique de haut niveau dans le but de « valoriser davantage les ressources traditionnelles de gaz, de GPL et de condensat de Sonatrach ». La nouvelle base pétrochimique aura pour mission de satisfaire une demande nationale en croissance permanente et de permettre à Sonatrach  de se positionner sur la chaine de valeur de ce segment d'activité. Pour soutenir cette action prioritaire, le PDG de Sonatrach a indiqué qu'une réorganisation adaptée verra le jour à très court terme.
Le troisième axe consiste en le renforcement des capacités de Sonatrach dans le domaine des services pétroliers où, indique M. Zerguine, sont apparues  de nouvelles techniques et technologies qui induisent la nécessité de l'adaptation des expertises de Sonatrach en forage, en géophysique et en services pétroliers. Néanmoins, le premier responsable de Sonatrach  a mis en garde contre la passivité et l’attentisme. En effet, ces actions ne sauraient être menées à bon port sans une amélioration permanente de l'outil de production de Sonatrach qui vise, selon M. Zerguine, à accompagner les installations de Sonatrach de meilleures conditions de maintenance pour les prémunir contre le risque industriel et leur assurer une plus grande durée de vie. C’est dans ce sens que l'activité transport par canalisations de Sonatrach est appelée à consolider davantage le programme de réhabilitation de l'ensemble de ses ouvrages. Tandis que l'activité aval devra mettre tout en œuvre pour achever les projets de raffinage en cours afin de permettre, au plus tôt, de réduire l'importation de produits pétroliers et permettre ainsi à l’Algérie de réaliser de substantielles économies en devises. Une priorité évoquée par Youcef Yousfi, ministre de l’Energie et des Mines, lors de sa visite dans les régions d’In Aménas, Adrar et Hassi Messaoud, où il a souligné l’importance de réduire la facture des services et de la pièce de rechange nécessaire à la maintenance des installations pétrolières et gazières de Sonatrach. M. Yousfi a déploré, alors, le fait de continuer à importer le savoir-faire pour le montage des petites unités de production et la pièce nécessaire à ces installations.
Il est plutôt temps «de construire un système d’engineering et une véritable industrie de pétrole et de gaz qui se pose plus que jamais comme une urgence». Cette réalisation passe inévitablement par la qualification des ressources humaines, l’encouragement de l’emploi et l’instauration d’un cadre de travail serein caractérisé par une bonne communication et un dialogue permanent entre les travailleurs et la direction générale, fédérateur et générateur du nécessaire consensus.
Pour ce faire, le management accordera une importance toute particulière aux activités de formation, d'étude, de recherche et d'engineering pour y accroître l'intégration des moyens nationaux dans ces domaines, dira M. Zerguine, pour qui, il est primordial d’accorder une importance particulière au perfectionnement des processus de gestion interne dans tous ses volets par une refonte des procédures, une décentralisation mesurée et un contrôle a postériori régulier. Cette réorganisation adaptée et graduelle se fera en concertation avec tous ceux qui en sont concernés, a précisé M. Zerguine.
Ces actions prioritaires participeront à consolider les grands projets de développement inscrits dans le plan à moyen terme 2012- 2016. « La concrétisation de ces grands projets requerra la mobilisation de toutes les compétences de l'entreprise, ainsi que davantage d'anticipation, de cohésion et de solidarité dans sa gouvernance dans un contexte international caractérisé par la persistance de la crise économique et ce, au moment où les attentes du pays à l'égard de Sonatrach demeurent très importantes », précisera M. Zerguine qui insiste sur le concours de tout le collectif de Sonatrach pour atteindre les objectifs assignés.
S. F.

Bio express de Abdelhamid Zerguine
Abdelhamid Zerguine est ingénieur de formation. Il obtient son diplôme en 1976 à l'Institut algérien du pétrole dans la spécialité production et transport des hydrocarbures. Il débute sa carrière à Skikda en qualité d'ingénieur au sein de la division maintenance et entretien et y poursuit son parcours en tant qu'ingénieur de projet sur le projet d'extension de l'oléoduc 34".
De 1978 à 1983, M. Zerguine est nommé directeur technique d'Alcotra (filiale de Sonatrach/Incisa - Italie). En 1998, il est nommé président-directeur général de GCB. Il dirige la filiale jusqu'en 2001, date à laquelle il est installé en qualité de vice-président chargé de l'activité transport par canalisation des hydrocarbures de Sonatrach. Parallèlement à ses fonctions, il est également président-directeur général du Holding Sonatrach SIP (Société d'investissement et de participation). Tout au long de sa carrière, M. Zerguine est administrateur dans de nombreuses sociétés du groupe Sonatrach. Il est ainsi successivement administrateur au sein des grands Travaux Hydrauliques (GTH-Annaba), de la Transmediterranean Pipeline Company (TMPC/Jersey), de Transportadora Gaz Del Peru (TGP - Perou), de Sonatrach International Holding Corporation SIHC, de Galsi (Gazoduc ALgérie – Sardaigne – Italie) et du Holding des Services parapétroliers SPP/ Sonatrach. En 2005, M. Zerguine rejoint la direction générale de Sonatrach et il est nommé en 2010, Directeur exécutif chargé de l'activité internationale de Sonatrach avant de devenir administrateur gérant de Samco à Lugano en Suisse. Abdelhamid Zerguine est président-directeur général de Sonatrach depuis le 17 novembre 2011.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Salim Farouk

Les plus lus

Il était une fois à Sétif…, une insouciance et des souvenirs
Par El Yazid Dib (El Yazid Dib à 6 ans) .

Télécharger version PDF

Version PDF