Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 76 - Juil 2014

Go

A la une

Un support au service des citoyens

www.interieur.gov.dz

Said Boumameche

Le site Internet du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales www.interieur.gov.dz, devenu opérationnel depuis le mois de février dernier, vient combler le déficit constaté en matière de communication et d’information. Il s’agit d’un support médiatique important qui aura incontestablement un effet positif sur la circulation de l’information en direction du grand public.

Ce projet a été inscrit comme une priorité importante dans la démarche de modernisation du département ministériel de M. Noureddine Yazid Zerhouni, dans le sens d’une plus large ouverture vers les citoyens.

En effet, cette modernisation qui se présente sous plusieurs plans, constitue, selon M. Zerhouni, un progrès décisif dans la restauration de la confiance entre l’administration et les administrés, une confiance fondée sur la transparence des actions publiques.

Cette initiative ouvre de multiples et nouvelles opportunités de communication autour de tous les chantiers entrepris pour améliorer la qualité du service public et conforter le choix d’une communication citoyenne de proximité.

Ce portail répond également, précisera le ministre, à la nécessité impérieuse d’introduire un instrument déjà familier et accessible à une partie grandissante des algériens, de nos nouvelles générations pour lesquelles Internet est devenu un espace privilégié et naturel pour l’information et l’expression.

En lançant cet outil informatique, le ministère souhaite offrir à ces jeunes générations, grâce à cet instrument moderne, un accès fiable à des renseignements utiles à l’exercice d’une citoyenneté pleine et entière et des réponses à leurs attentes et aspirations.

L’information que le site ambitionne de proposer au large public, sera diverse et pluridisciplinaire et fournira des données générales basiques utiles sur l’institution publique qu’est le ministère de l’Intérieur et sur l’administration territoriale en général (textes législatifs et réglementaires, fonctions, rôles et responsabilités des différentes institutions, jurisprudences de la gestion locale, etc…).

Par ailleurs, des indicateurs officiels et fiables confortés par des données statistiques sérieuses apporteront une aide concrète aux animateurs du développement local, aux acteurs économiques et sociaux et à toutes les autres catégories, telles que les étudiants, les chercheurs, la presse et les faiseurs d’opinion autant qu’aux citoyens attentifs à l’évolution de leur commune, de leur wilaya et de leur pays dans son ensemble.

Une large part sera réservée aux chantiers importants engagés par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales et aux idées nouvelles et objectifs qui les sous-tendent ainsi qu’aux opinions des acteurs qui les animent, à savoir cadres, élus, experts et partenaires du développement.

Le site se propose, en outre, de répondre aux besoins des administrés en leur fournissant toutes les indications pratiques relatives aux services et aux procédures y afférant, assurés par le département ministériel et les collectivités locales dans leur ensemble.

Cet instrument se veut avant tout dynamique, dans la mesure où toutes les informations et données seront régulièrement mises à jour afin que les usagers soient tenus informés des changements relatifs à toutes les rubriques de ce site.

La facilité d’accès et la précision des informations quant aux prérogatives des services de l’administration ou à la constitution des dossiers, apporteront un gain de temps pour l’administré en limitant ses déplacements vers les institutions, tout comme elles auront un impact positif sur les délais de réponse.

Enfin, ce site sera interactif pour mettre les citoyens en mesure de demander des informations, de présenter leurs requêtes ou de faire des suggestions sur toutes les questions qui les intéressent.

A cet effet, la rubrique «requêtes des citoyens» ouvrira un nouveau forum d’échanges en faveur d’une meilleure communication sociale des institutions publiques.

De même, il permettra l’accès aux citoyens à un certain nombre de bases de données publiques à créer.

Ce site constitue, de l’avis de nombreux spécialistes, un grand pas dans l’évolution nécessaire et incontournable du ministère de l’Intérieur vers une démocratie participative consolidée et plus effective.

C’est ce qui a fait dire à M. Zerhouni :
«nous sommes convaincus, qu’au-delà de l’information qu’il met à la disposition des citoyens et du forum qu’il constitue pour le débat, ce site contribuera à un plus grand enracinement de la démocratie participative que nous appelons de tous nos vœux et à la consolidation de laquelle nous travaillons sur l’ensemble des chantiers pour le développement durable et harmonieux de notre pays». Cette évolution marque, a-t-il ajouté, une étape essentielle dans la mise en œuvre de l’ambitieux programme de modernisation déjà entrepris par le ministère de l’Intérieur.

Pour une meilleure gestion des ressources humaines

La formation et la gestion des ressources humaines selon les techniques nouvelles de gestion qui ont déjà été mises en œuvre, constitue l’une des priorités du ministère qui compte s’investir pleinement dans cet aspect.

De ce fait, le recyclage des secrétaires généraux des communes, des chefs de daïras, des directeurs de l’administration locale et des inspecteurs de wilaya, la formation des présidents d’APC issus des dernières élections, le prochain recyclage des walis et des hauts responsables de l’administration centrale, sont autant d’aspects sur lesquels se penche le département de l’Intérieur.

Il y a également le renforcement et la mise à niveau des moyens des communes et des daïras avec le recrutement de 8000 cadres universitaires, l’amélioration des ressources financières des communes dans la perspective de la réforme nécessaire des finances locales et des codes communaux et de wilaya, l’informatisation de l’état civil, la création du registre national informatisé de la population, ainsi que le lancement prochain du passeport et de la carte nationale d’identité biométrique électronique (PBIe et CNIBe).

Le processus de renforcement et de modernisation des moyens et méthodes de la DGSN et de la DGPC vise à garantir plus d’efficacité et un plus grand respect de l’Etat de droit.

Incontestablement, ces innovations démultiplieront l’efficience du réseau Intranet déjà en exploitation entre les différents services centraux et les administrations territoriales. Mais cette ambition implique que les instances élues et les administrateurs travaillent encore davantage à devenir des forces de proposition et des moteurs de l’initiative locale, capables de rendre productives les multiples compétences que recèle le nouveau tissu social local.

Les progrès constatés sont le résultat du dévouement de ces nombreux cadres et élus qui se sont impliqués dans le service public qu’ils assument pleinement et avec détermination.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Said Boumameche

Les plus lus

Du génie révolutionnaire au génie universitaire
Par Aïssa Kasmi, Ancien cadre de la Sûreté Nationale.

La police au cœur de la société
Par Aïssa Kasmi. Ancien cadre supérieur de la Sûreté nationale.

Télécharger version PDF

Version PDF