Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 110 - Dec 2017

Go

A la une

Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah

« L’ANP demeurera une armée républicaine »

Par Farid HOUALI



Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a réitéré, le 23 août dernier depuis Constantine, l’engagement de l’ANP à mener «amplement» ses missions constitutionnelles, tout en saluant les sacrifices des éléments de l’ANP et de différents corps de sécurité au service de la patrie.
Au premier jour de sa visite de travail et d’inspection à la 5e Région militaire, et lors d’une réunion d’orientation avec le commandement, l’Etat-major, les cadres de la région, des commandants des secteurs, des unités et des structures de formation, ainsi que des représentants des différents corps de sécurité, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, «a en effet réaffirmé l’engagement de l’ANP à mener amplement ses missions constitutionnelles, à pérenniser ses efforts dans le domaine du développement de ses potentiels et à demeurer à jamais un bastion fort de dévouement au serment des valeureux chouhada». Le vice-ministre de la Défense nationale a, également, «réitéré, au nom du peuple algérien, le salut et la reconnaissance aux éléments de l’ANP, officiers, sous-officiers et djounoud, et à ceux de différents corps de sécurité et ce, en guise de reconnaissance de leur dévouement infaillible et de leurs sacrifices colossaux dans l’accomplissement de leurs missions au service de notre chère patrie». «En consolidation des fondements de ses objectifs majeurs et nobles, l’ANP demeurera, comme j’ai tant veillé à le répéter, une armée républicaine, engagée à défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale du pays, protégeant l’indépendance. Cet acquis que notre peuple a dû concrétiser péniblement avec le sang et les larmes. Une Armée qui assure amplement ses missions constitutionnelles en dépit de la nature de toutes les circonstances», a fait savoir le chef d’Etat-major de l’ANP. Cette armée «demeurera également, grâce à Dieu le Tout-Puissant, persévérante dans le développement de ses potentiels et mobilisée sur toutes les frontières du pays, prenant soin de ses missions et de ses responsabilités et donnant à son devoir national sa juste valeur. Une Armée qui illustre manifestement l’amour de la patrie et qui demeure un bastion fort de dévouement au serment prêté devant le peuple et l’histoire et avant tout et après tout devant Allah», a-t-il ajouté. Lors de son allocution d’orientation, suivie par l’ensemble des personnels de la Région militaire via visioconférence, le général de corps d’armée «a réitéré l’importance que revêt cette rencontre qui coïncide avec la commémoration par le peuple algérien de l’un de ses mémorables événements, qu’est le double anniversaire du 20 août, Journée nationale du moudjahid». «Nous nous sommes revus ce jour du mois d’août, un mois qui recèle un événement phare parmi tant d’autres de l’histoire de notre glorieuse Révolution libératrice, en l’occurrence la Journée du Moudjahid qui symbolise les deux dates mémorables (20 août 1955 et 1956) dénotant respectivement l’offensive du Nord Constantinois et le Congrès de la Soummam», a souligné Ahmed Gaïd Salah. A ce propos, il a rappelé, que «l’offensive militaire opérée par l’Armée de libération nationale (ALN) et menée sous le commandement du brave chahid Zighoud Youcef, quelques mois après le déclenchement de la Révolution de libération, contre les forts et les positions des forces du colonisateur français et les colons au Nord Constantinois, a permis d’entamer une nouvelle étape et de réaliser des succès retentissants sur les plans politique et militaire». Ces attaques ont contribué à desserrer l’étau que le colonisateur français a essayé d’imposer à la Révolution notamment dans la région des Aurès. Elles ont également remonté le moral aux moudjahidine et au peuple en général et ont affirmé la continuité et la globalité de la Révolution bien entourée de tout le peuple. Ainsi, la Révolution a connu un écho retentissant à l’extérieur et dans l’opinion publique de la communauté internationale. Et pour couronner ses triomphes concrétisés sur le terrain par l’ALN, le Congrès de la Soummam a été tenue le 20 août 1956, dans l’objectif d’évaluer les étapes parcourues par la Révolution depuis son déclenchement et de tirer profit des enseignements acquis pour, ensuite, entamer, grâce aux résolutions organisationnelles historiques et décisives, une nouvelle ère avec des méthodes et des moyens adaptés à l’évolution rapide qu’a connue la Révolution qui a poursuivi son parcours jusqu’à l’aboutissement de la grande victoire.

Pour que nul n’oublie
«Sans nul doute, donner le nom de la Journée du Moudjahid à ces deux événements phares de l’histoire de notre éternelle Révolution constitue une reconnaissance et un hommage aux sacrifices et aux hauts faits des moudjahidine de l’ALN. C’est un événement qui mérite, à l’instar des autres événements nationaux, d’être conservé dans la mémoire collective des Algériens pour demeurer un témoin sur les sacrifices colossaux, sur l’immuable détermination du peuple algérien et sa ferme volonté à vivre libre et digne», a-t-il affirmé. Par la même occasion, le général de corps d’armée «a salué le contenu du message du résident de la République, Chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale à l’occasion de la Journée nationale du Moudjahid, à travers lequel il a salué les sacrifices des éléments de l’ANP et de différents corps de sécurité au service de notre cher pays». «Ce jour historique à travers lequel les fils de notre patrie vivent une autre étape parmi les étapes liant l’avenir prometteur de l’Algérie à son éternelle histoire, une étape devant laquelle l’ANP, digne héritière de l’ALN, ne peut que marquer une halte de réflexion et de profonde méditation et de partager avec ses compatriotes la joie de tirer profit de ses enseignements innovants et de faire montre de beaucoup de fierté et d’orgueil de son histoire qui recèle tant de gloires et de haut faits», a-t-il souligné, ajoutant que l’ANP «doit également considérer que chaque pierre qu’elle pose sur la voie de son développement et de son progrès constitue l’un des aspects de dévouement à ce grand parcours historique national». «La volonté de se libérer qui servait auparavant pour l’ALN de dissuasion contre son ennemi, n’est égale qu’à la ferme détermination qui fait battre les cœurs et motive les esprits des éléments de l’ANP résolus à être, sans répit, loyaux et fidèles au serment et aux sacrifices de nos Chouhada, à valoriser les efforts laborieux de nos Moudjahidine et de consolider tous les acquis de notre glorieuse Révolution libératrice», a ajouté le vice-ministre de la Défense nationale. «Il m’est si propice à cette favorable occasion de saluer le contenu du message de Son Excellence Monsieur le Président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, adressé à l’occasion de cette mémorable date si chère à tous les Algériens et à travers lequel il a souligné que le peuple peut s’appuyer en toute quiétude sur l’ANP, digne héritière de l’ALN, lorsqu’il s’agit de préserver la sécurité du pays, de ses citoyens et de son intégrité territoriale», a-t-il souligné. Par la suite, le général de corps d’armée a suivi des interventions des personnels de la Région qui ont confirmé leur attachement à leur pays, l’Algérie, «qui sera toujours à l’abri de toute menace ou dessein maléfique, gardée par ses fils honorés par le port du message de leurs aïeux et qui poursuivront leur honorable parcours». Le chef d’Etat-major de l’ANP a présidé, en compagnie du général-major, Ammar Athamnia, commandant de la 5e Région, une deuxième réunion en présence des commandants des secteurs militaires et des grandes unités, ainsi que des représentants des services de sécurité, où il a suivi un exposé global sur la situation sécuritaire du secteur de compétence, présenté par le commandant-adjoint de la Région, avant de donner des orientations et des recommandations générales à caractère opérationnel et sécuritaire, tout en mettant l’accent sur «l’impératif de booster les efforts de la lutte contre les résidus terroristes afin d’extirper ce fléau à jamais de notre pays», note le communiqué. La visite de deux jours du général de corps d’armée à la 5e Région militaire s’inscrit dans «la dynamique de ses visites aux différentes régions militaires et du contact direct et permanent avec les personnels militaires déployés à travers les quatre coins du pays, et en vue de s’enquérir de l’état-prêt des unités militaires», selon le MDN. A l’entame de cette visite, «après la cérémonie d’accueil et en guise de fidélité aux grands sacrifices de nos glorieux chouhada et vaillants moudjahidine de la glorieuse Révolution, le général de corps d’armée, accompagné du général-major, Ammar Athamnia, commandant de la 5e Région militaire, a observé un moment de recueillement en hommage à l’initiateur de l’offensive du 20 août 1955 dans le Nord Constantinois, le valeureux chahid Zighoud Youcef, dont le nom est porté par le siège du commandement de la Région, où il a déposé une gerbe de fleurs sur sa stèle et récité la fatiha du Saint-Coran en hommage à nos valeureux martyrs». Le général-major Gaïd Salah a inauguré, par la même occasion, le cercle des prestations médico-sociales, situé près de l’hôpital militaire régional universitaire, Chahid-Abdelali-Ben-Baatouch, et «doté de toutes les commodités nécessaires permettant un meilleur accueil aux familles des malades venant des wilayas lointaines», relève la même source.

Ahmed Gaïd Salah inspecte l’Unité de construction navale à Annaba
Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a procédé lors de sa visite de travail dans la 5e RM, à l’inspection de l’Unité de construction navale à Annaba en compagnie du général-major, Ammar Athamnia, commandant de la 5e Région militaire et du général-major, Mohamed-Larbi Haouli, commandant des forces navales. A l’entame de cette visite, le général de corps d’armée «a suivi un exposé global sur les missions et les composantes de cette unité, présenté par son commandant, avant d’inaugurer la troisième vedette fabriquée au niveau de cette unité par des mains algériennes et d’inspecter ensuite ses différentes structures et ateliers de production», note la même source. A noter que l’Unité de construction navale à Annaba «est une filiale de l’Entreprise de construction et de réparation navale de Mers El-Kebir (2e Région militaire). Elle prend en charge la réalisation des vedettes de sauvetage, la fabrication des embarcations semi-rigides et la rénovation des coques des navires en service ainsi que l’installation des équipements et des systèmes de bord, outre sa participation dans la maintenance et la réparation des embarcations de pêche au profit des secteurs public et privé», rappelle le communiqué. «Dans cet élan et depuis son inauguration en février 2016 par le général de corps d’armée, cette Unité a procédé à la maintenance et à la réparation de quatre-vingt-dix embarcations de pêche non seulement de la wilaya d’Annaba mais de différentes wilayas côtières du pays, d’autant qu’elle emploie un important nombre de citoyens de la région contribuant ainsi à fournir des poste d’emploi et à réduire le taux de chômage». A l’occasion de cette visite, le chef d’Etat-major de l’ANP «a rencontré les cadres, personnels et ouvriers de cette Unité, où il a prononcé une allocution d’orientation, à travers laquelle il a tenu à rappeler le grand intérêt qu’accorde le Haut Commandement de l’ANP à la modernisation et au développement des forces navales, tout en les exhortant à parfaire la maîtrise des technologies requises dans le domaine de la construction des navires et vedettes». «Ceci constitue l’essence de la visite que j’effectue aujourd’hui à l’Unité de construction navale à Annaba après maintes visites où j’ai mis l’accent sur l’importance majeure que nous accordons au domaine de la construction et de la réparation des différents types de vedettes, non seulement pour le compte des forces navales, mais également au profit des secteurs de la pêche maritime public et privé, et ce, à travers la réparation et la maintenance des embarcations de pêche, dont l’importance économique et sociale est manifeste», a souligné Ahmed Gaïd Salah. «A ce titre, a-t-il affirmé, et afin d’aboutir à la concrétisation de ces objectifs majeurs aux multiples dimensions militaire, économique et social, je tiens à rappeler aujourd’hui les cadres et personnels de cette Unité à caractère économique et social, à parfaire la maîtrise des technologies requises dans le domaine de la construction des navires et vedettes». Pour le général de corps d’armée, «telle est la démarche assurée et fructueuse que nous suivons avec persévérance et dévouement, sous le commandement et avec les orientations de Son Excellence Monsieur le président de la République, chef Suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale». Il a assuré, à ce propos, que «cette démarche va procurer, sans doute, la propulsion nécessaire aux actions de cette importante Unité, et ce, dans le cadre d’une vision perspicace et d’une approche pratique, prospective et clairvoyante fondée sur la détermination à promouvoir nos fabrications militaires émergentes et prometteuses dans tous les domaines possibles», relevant que «pour ce faire, les valeurs de la rigueur dans l’accomplissement des missions assignées, du dévouement à la patrie et de s’exceller dans la concrétisation des objectifs escomptés, s’imposent». Par la suite, le général de corps d’armée a écouté les interventions des personnels de cette unité qui «ont exprimé leur gratitude pour l’intérêt que porte le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire au développement de ce domaine des fabrications militaires ».

Une armée professionnelle
Le général de corps d’armée, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), Ahmed Gaïd Salah, a insisté sur l’importance des aspects de préparation, de planification et de formation pour le renforcement et le développement des capacités de l’Armée nationale populaire. «L’un des multiples éléments porteurs de puissance, dans tous les sens de ce terme, sur lesquels se base l’Armée nationale populaire, est, comme souligné précédemment, le facteur du travail de préparation et d’instruction qui s’articule, à son tour, autour de l’effort de formation. Ceux sont là deux facteurs clés ayant permis à nos Forces armées d’atteindre les échelons où nous nous trouvons aujourd’hui, à des niveaux de haut rang, qui nous apportent une fierté méritée, et qui ont donné à notre Armée, de manière factuelle et sur le terrain, l’opportunité d’arriver à un niveau optimal de compétence, de talent et de qualification, et l’ont, réellement et sans rhétorique, placée au rang des grandes et puissantes armées. Une Armée dont les éléments débordent d’amour pour la Nation et de loyauté envers l’Algérie et envers le serment fait à nos valeureux chouhada, un serment de grandeur inestimable » a affirmé le vice ministre de la Défense nationale, accompagné du général-major Saïd Bey, commandant de la 2e Région militaire. A ce titre, a-t-il relevé, le Haut-Commandement veille toujours à poursuivre cette démarche pratique, réaliste et ambitieuse adoptée ces dernières années, que ce soit pour le volet du système de formation ou autres volets. Cette démarche dont le contenu doit être non seulement réaliste, rationnel et persévérant, mais aussi avec une vision plus claire et perspicace, nous la voulons aussi laborieuse et dévouée, et je mets l’accent sur le dévouement dans le travail qui est le moyen idéal pour sa concrétisation sur le terrain», note le général de corps d’armée qui a salué à cette occasion les personnels de l’Armée nationale populaire mobilisés, avec une grande détermination à travers tous le pays. «Avec cet élan professionnel fructueux, dévoué et ambitieux, je saisis cette occasion, au lendemain de la célébration avec orgueil du 55e anniversaire de l’Indépendance nationale, pour réitérer que la préservation de ce cher acquis historique, arraché par notre peuple avec armes et feux et suite à d’énormes sacrifices consentis, est un cher et précieux legs que l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, a prêté serment à conserver et à assumer parfaitement ses responsabilités, grâce à ce que recèle ce trésor recouvré qu’est l’indépendance, comme une grande valeur nationale, pour l’ensemble des personnels de l’Armée nationale populaire. Ces derniers, de toutes leurs catégories et niveau de commandement, méritent de ma part aujourd’hui tout le respect et la reconnaissance, car ils ont fait preuve à travers leur permanente mobilisation sur tous les remparts du pays, qu’ils sont des fidèles enfants de la Partie. Grâce à eux, l’Algérie sera toujours à l’abri de toute menace ou dessein maléfique et demeurera préservée par Allah, le Tout-Puissant, gardée par ses fils honorés par le port du message de leur aïeux et qui poursuivront leur honorable parcours, au sein de leur peuple libre, brave et uni», a-t-il encore dit. Au niveau de l’entreprise de construction et de réparation navale à Mers El-Kebir, en compagnie du général-major Saïd Bey, commandant de la 2e Région militaire et du général-major Mohamed-Larbi Haouli, commandant des forces navales, le général de corps d’armée a supervisé l’inauguration de la corvette «Rais Hassen Barbiar», qui a été réparée au niveau de cette entreprise leader dans ce domaine et qui vient renforcer nos forces navales par un matériel moderne et consolider la fabrication militaire dans notre pays. Le général de corps d’armée a inspecté ses différentes composantes, et reçu d’amples explications sur ce navire, avant de visiter, ensuite, les différentes infrastructures et équipements de la base. Au niveau de l’Ecole supérieure de l’air, le général de corps d’Armée a suivi un exposé global, présenté par le commandant de l’école, avant d’inaugurer une nouvelle plateforme pour le décollage et l’atterrissage des aéronefs. Ensuite, il a procédé à l’inauguration de la Compagnie d’approvisionnement en produits pétroliers, dont la réalisation, en tant qu’unité de soutien, entre dans le cadre du plan de développement de la chaîne logistique de l’Armée nationale populaire. Elle se caractérise aussi par la souplesse d’utilisation qui lui permet d’assurer les missions de transport, de distribution et de stockage de carburant, ainsi que l’analyse et le contrôle de qualité. Par ailleurs, Ahmed Gaïd Salah a continué sa visite dans la 2e Région militaire, lors de sa troisième journée, par la supervision de l’exécution d’un exercice naval de tir au niveau de la façade maritime Ouest.
F. H.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

L'Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Après l’automobile
Par Yahia MAOUCHI.

La transformation numérique
Par Dr Ali Kahlane,.

Sécurité alimentaire
Par Yahia MAOUCHI.

Imprimerie officielle
Par Farid HOUALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF