Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 120 - Avril 2019

Go

A la une

Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah affirme :

« Nous soutiendrons le peuple jusqu’à ce que ses revendications soient entièrement et totalement satisfaites »

Par Rafik BITOUT



A l’issue d’une réunion au siège de l’état-major de l’Armée nationale populaire, avec les commandants de forces, les commandants des régions militaires, le Secrétaire général du ministère de la Défense nationale et les chefs des deux départements de l’état-major de l’Armée nationale populaire, le général de corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, a réitéré son appel à « appliquer immédiatement la solution constitutionnelle », proposée par l’ANP, à travers l’application des articles 7, 8 et 102 et entamer ainsi le « processus garantissant la gestion des affaires de l’Etat dans le cadre de la légitimité constitutionnelle », indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). Une réunion à l’issue de laquelle l’ex-président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a notifié officiellement au président du Conseil constitutionnel sa décision de mettre fin à son mandat en qualité de président de la République à compter de mardi 26 Radjab 1440 correspondant au 2 avril 2019, selon un communiqué de la présidence de la République. Ayant suivi de près les manifestations pacifiques, lors desquelles des milliers d’Algériens sont sortis exprimer des revendications légitimes et salué le comportement civilisé et le haut niveau de conscience et de maturité dont a fait preuve le peuple algérien tout au long de ces manifestations, le chef d’état-major a exprimé sa parfaite adhésion aux revendications et ambitions légitimes, partant de sa conviction puisée de son attachement à la légitimité constitutionnelle et du fait que le peuple est la seule et unique source du pouvoir. Tout en insistant sur les efforts de l’institution militaire pour trouver une solution à la crise depuis le début des manifestations et tout en rappelant son appel lancé en date du 18 mars dernier, au niveau du secteur opérationnel sud Tindouf en 3e Région militaire, sur l’impératif de résoudre cette crise dans les plus brefs délais dans le cadre constitutionnel, et devant l’absence de toute réaction à cette démarche et au regard de la sensibilité de la situation, le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah a réitéré la nécessité de mettre en application les articles 7, 8 et 102 de la Constitution, précisant qu’aucune autre solution en dehors du cadre constitutionnel ne peut être envisagée, souligne le communiqué du ministère de la Défense nationale. « Le peuple algérien a approuvé cette démarche et l’a accueillie favorablement, voyant en elle un signe de bon augure et un espoir pour sortir de la crise. Cette initiative a été présentée par l’Armée nationale populaire, partant de son sentiment de responsabilité historique envers le peuple et la patrie. Malheureusement, cette démarche a été accueillie par l’entêtement, la tergiversation et la sournoiserie de certains individus qui œuvrent à faire perdurer la crise et la rendre plus complexe, avec comme seul souci la préservation de leurs intérêts personnels étroits, en se souciant que peu des intérêts du peuple et de l’avenir du pays », souligne le chef d’état-major de l’ANP précisant que « les efforts consentis par l’Armée nationale populaire depuis le début de la crise et son alignement total sur les revendications populaires, confirment que son unique ambition est de veiller à préserver la conception constitutionnelle de l’Etat, à garantir la sécurité et la stabilité du pays et à protéger le peuple d’une poignée de personnes qui s’est indument accaparé les richesses du peuple algérien. A l’heure qu’il est, elle s’affaire à contourner ses revendications légitimes en fomentant des plans douteux, tendant à déstabiliser le pays et à l’entrainer dans le piège du vide constitutionnel ». Aussi, le vice-ministre de la Défense nationale a réitéré son attachement à l’application de la proposition de l’Armée nationale populaire sans plus tarder en affirmant que « nous estimons qu’il n’y a plus lieu de perdre davantage de temps et qu’il faut appliquer immédiatement la solution constitutionnelle proposée, à savoir la mise en application des articles 7, 8 et 102 et entamer le processus garantissant la gestion des affaires de l’Etat dans le cadre de la légitimité constitutionnelle. Aussi notre décision est claire et irrévocable. Nous soutiendrons le peuple jusqu’à ce que ses revendications soient entièrement et totalement satisfaites. Etant le fils du peuple et partant de la responsabilité historique qui m’incombe, je ne pourrai que m’aligner sur ce peuple dont la patience n’a que trop duré et qui a tant souffert des différentes épreuves. » Pour le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah, il est temps que le peuple recouvre ses droits constitutionnels légitimes et sa pleine souveraineté, avant d’étayer ses propos en indiquant que « notre démarche pour trouver une solution à cette crise émane exclusivement et strictement de notre allégeance envers la patrie et uniquement la patrie, car nous croyons fermement en la capacité du peuple algérien à surpasser les crises, aussi graves qu’elles puissent être, grâce à ses référents historiques et civilisationnels ainsi qu’à ses ressources humaines imprégnées de patriotisme et parce que nous sommes convaincus qu’aussi longtemps qu’une personne vivra, elle est appelée à disparaitre un jour, mais la patrie vivra éternellement». Quant aux vastes opérations de pillage et de dilapidation qu’a connues le pays, ciblant ses potentiels et ressources économiques et financières, le général de corps d’Armée s’est interrogé sur les moyens qui ont permis à cette poignée de personnes d’amasser des richesses immenses par des voies illégales et dans un court laps de temps, en toute impunité, profitant de leur accointance avec certains centres de décision douteux, et qui tentent ces derniers jours de faire fuir ces capitaux volés et s’enfuir vers l’étranger. Il y a lieu d’indiquer dans ce contexte que les décisions de poursuites judiciaires contre ces derniers émanent de la justice par le biais du procureur général, mû par son adhésion aux revendications populaires insistantes, rappelle le communiqué du MDN, rappelant que des décisions préventives ont été prises à l’encontre de certains individus, leur interdisant le déplacement jusqu’à l’accomplissement des procédures d’enquête, alors que les structures de compétence relevant du ministère des Transports ont mis en œuvre des mesures d’interdiction de décollage et d’atterrissage des avions privés appartenant à des hommes d’affaire au niveau des aéroports du pays, conformément aux dispositions légales en vigueur.Concernant le communiqué attribué au président de la République, le général de corps d’armée a souligné qu’« alors que le peuple algérien attendait avec impatience la satisfaction de ses revendications légitimes, paraît en date du 1er avril un communiqué attribué au président de la République, alors qu’en réalité il émanait d’entités non constitutionnelles et non habilitées, ayant trait à la prise de décisions importantes concernant la phase de transition. Dans ce contexte particulier, nous confirmons que toute décision prise en dehors du cadre constitutionnel est considérée comme nulle et non avenue ». Sur sa lancée, le général de corps d’armée a évoqué des réunions suspectes tenues clandestinement pour comploter contre les revendications du peuple et adopter des pseudo-solutions en dehors du cadre de la Constitution afin d’entraver les démarches de l’armée nationale populaire et ses propositions de sortie de crise et, partant, exacerber la situation et la rendre plus compliquée. Tout ceci est entrepris en coordination avec les entités non-constitutionnelles. Toutefois certaines de ces parties se sont manifestées, tentant vainement de nier leur présence dans ces réunions et induire l’opinion publique dans l’erreur, malgré l’existence de preuves irréfutables attestant ces réalités malveillantes. « Nous nous sommes attelés, depuis des années, à construire une armée forte, moderne et professionnelle ; une armée aux rangs serrés, prête à s’acquitter de ses missions en toutes circonstances ; une armée dont les éléments sont imprégnés d’un haut sens de patriotisme et d’une discipline exemplaire, afin que l’Armée nationale populaire demeure la colonne vertébrale de l’Etat et le soutien du peuple dans les épreuves et les crises. Mais ceci a dû exaspérer certaines parties, qui s’échine à cibler l’Armée en portant atteinte à sa réputation et à la cohésion de ses composantes, afin de réaliser leurs desseins malveillants. Des desseins que l’Armée nationale populaire, qui demeure une ligne rouge, saura contrecarrer avec toute la rigueur et la détermination et en usant de tous les moyens légaux. Ces acquis précieux et inestimables qu’il nous appartient de préserver en toutes circonstances, notamment au regard de la situation délétère dans notre région. Partant de ce principe, nous ne permettrons jamais et en aucun cas que ces acquis, qui sont en réalité les acquis du peuple algérien, soient compromis », a martelé le chef d’état-major de l’ANP soulignant que « j’ai confirmé à maintes fois qu’en ma qualité de moudjahid ayant lutté par le passé contre le colonialisme tyrannique et ayant vécu la souffrance du peuple en cette période difficile, je ne saurai me taire aujourd’hui sur les complots et les conspirations abjectes, fomentés par une bande qui a fait de la fraude, la malversation et la duplicité sa vocation. Aussi, je suis avec le peuple et à ses côtés pour le meilleur et pour le pire, comme je le fus par le passé, et je m’engage devant Allah et devant la patrie et le peuple que je n’épargnerai aucun effort à cette fin, quoi qu’il m’en coûtera ». En effet, en de nombreuses occasions, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, a mis l’accent sur les missions constitutionnelles de l’Armée nationale populaire ayant pour « seul objectif de servir l’Algérie et uniquement l’Algérie ». « Une armée qui saura, grâce à l’aide d’Allah, être à la hauteur de la responsabilité qu’elle est appelée à assumer dans toutes les conditions et les circonstances, car tout le monde sait que l’Algérie est forte avec son peuple et sûre avec son armée », a souligné le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah lors de la rencontre tenue à l’Académie militaire de Cherchell le-Défunt-Président-Houari-Boumediene. Un peuple auquel le chef d’état-major de l’ANP a rendu hommage pour son sens du patriotisme et son civisme inégalé. « Le peuple algérien a fait preuve d’un grand sens de patriotisme et d’un civisme inégalé, qui dénotent d’une profonde conscience populaire ayant suscité une vive admiration partout dans le monde », a affirmé le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP dans son discours à l’occasion de sa visite de travail et d’inspection aux secteurs et unités de la 3e Région militaire à Béchar, en référence à la mobilisation populaire demandant le changement du système politique, ajoutant qu’« à la lumière de cette conscience de la grandeur et de l’éminence de la patrie, de sa sécurité et de sa stabilité, je tiens à réitérer aujourd’hui mon engagement devant Allah, devant le peuple et devant l’histoire, pour que l’Armée nationale populaire demeure, conformément à ses missions, le rempart du peuple et de la nation dans toutes les conditions et les circonstances », laissant ainsi entendre que l’Armée suivra la volonté du peuple «avec lequel elle partage la même vision de l’avenir du pays». Et le chef d’état-major de l’ANP d’assurer que « toute personne sage et circonspecte est consciente, de par son patriotisme et sa clairvoyance, que pour chaque problème existe une solution, voire plusieurs, car les problèmes, aussi complexes soient-ils, trouveront indéniablement une solution convenable, voire adéquate.» Sur sa lancée, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah exprimera son « intime conviction » qu’« un sens aiguisé de responsabilité est requis pour apporter ces solutions au moment propice » précisant que  «l’espoir de voir l’Algérie, toujours et à jamais, au-dessus de tous les défis, est un espoir permanent qui se renouvelle et qui s’enracine dans les esprits et les cœurs. Un espoir augurant d’un avenir meilleur et d’une capacité à relever les enjeux, tous les enjeux. Ces ambitions d’un avenir meilleur font la fierté de l’Armée nationale populaire, qui s’enorgueillit d’être l’un de ses artisans, en s’inspirant de cette force, appuyée par son lien étroit avec son grand peuple et par la sympathie de ce dernier envers ses forces armées ». Rappelant avoir toujours insisté lors de ses interventions sur le lien sacré entre le peuple algérien et son armée, qui en fait une partie intégrante, et partant de ce principe précisément, le vice-ministre de la Défense soulignera que « ma confiance en la sagesse de ce peuple et en sa capacité à surmonter toutes les difficultés quelle qu’en soit la nature, est totale voire absolue. Je suis parfaitement convaincu que le peuple algérien, qui a toujours placé les intérêts de la Nation au-dessus de toute considération, dispose des aptitudes nécessaires pour éviter à son pays toute conjoncture pouvant être exploitée par des parties étrangères hostiles.»  En effet, le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah a de tout temps rappelé l’attachement des jeunes d’aujourd’hui à leur patrie et leur disponibilité à la défendre en toutes circonstances. Ainsi, lors de la 12e Session du Conseil d’orientation de l’Ecole supérieure de guerre, le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, a réaffirmé la grandeur de la relation qui lie l’armée et le peuple algérien, lançant par la même occasion des mises en garde contre toute tentative extérieure d’attenter au pays et à son peuple. «  Dans ce contexte, j’ai eu à le dire à maintes reprises, et je le répèterai encore une fois, car je ne me lasserai jamais de répéter et de m’enorgueillir de la grandeur de la relation et de la confiance qui lie le peuple à son armée en toutes circonstances », a affirmé le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, avant de  réitérer l’engagement et le serment de l’Armée nationale populaire de défendre l’ordre constitutionnel, la sécurité du pays et des Algériens contre toute menace interne et externe, d’où qu’elle vienne.  «Ces ennemis qui excellent dans la saisie des opportunités et qui pêchent dans des eaux troubles et maîtrisent l’art des interprétations fausses et tendancieuses, ignorent que le peuple algérien est conscient, il a, par les dures expériences qu’il a vécues durant la période du colonialisme français, ensuite durant la décennie noire du terrorisme, de par son sens du patriotisme, comment faire face aux crises que connaît son pays et comment contribuer avec un patriotisme élevé à déjouer les plans de ceux qui guettent son pays», a souligné le chef d’état-major de l’ANP, ajoutant qu’« un grand peuple ne craint guère les crises quelle que soit leur ampleur et son sort demeurera de tout temps le triomphe et la victoire». Un message venu corroborer celui tenu lors de sa visite de travail et d’inspection au niveau de l’Ecole nationale préparatoire aux études d’ingéniorat à Rouïba/1re Région Militaire où il avait soutenu que le peuple et l’armée partagent la même vision de l’avenir. En effet, dans son discours, le vice-ministre de la Défense nationale a souligné que « l’Algérie est chanceuse de son peuple et l’armée est chanceuse de son peuple. Le peuple a conscience des défis d’un monde sans pitié », ajoutant que « l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, s’enorgueillit de son appartenance à ce peuple brave et authentique, et partage avec lui les mêmes valeurs et principes, ainsi que les mêmes fondements nobles et prestigieux de l’identité nationale, et a l’intime conviction et avec grande fierté qu’un peuple avec ces valeurs et ces qualités ne peut que donner naissance à une armée ayant les mêmes principes et les mêmes spécificités », précisant que « c’est ainsi que se rejoignent toutes les marques d’amour, de respect, de sympathie et de solidarité entre le peuple et son armée, ainsi que tous les fondements d’une vision unique du futur de l’Algérie ».  Dans son intervention, le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah a insisté sur le « lien fort et vital unissant le peuple algérien à son armée ». Un lien, dont la solidité se manifeste à travers l’empathie et l’affection exprimées spontanément par les multiples images de solidarité et d’union entre le peuple et son armée, en toutes circonstances, particulièrement lors des épreuves, des difficultés et des catastrophes naturelles. Pour étayer ses propos, le chef d’état-major de l’ANP a indiqué que « chaque peuple se démarque par ses qualités et ses particularités, qui forgent les fondements de son identité nationale, héritée de génération en génération (…) Ce même peuple, avec la même identité nationale, dont les enfants font montre aujourd’hui d’un patriotisme sincère et donnent une ultime importance à la préservation de la réputation de leur patrie devant les nations. ». Il a dans ce sens, souligné que « les motivations d’acquisition des vecteurs d’optimisation d’une vision commune de la patrie existent, et sont le fruit de la vision partagée de l’histoire, du présent et des perspectives prometteuses de l’Algérie, dont le peuple est conscient des dessous de ce monde impitoyable, marqué par l’effervescence, les événements et les mutations précipités et prémédités ». Mettant en garde contre les risques et menaces sur notre pays qui demeure ciblé par ses ennemis, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah a affirmé que « l’ANP restera toujours le gardien loyal des intérêts suprêmes de la patrie » dans le respect de la Constitution et des lois de la République, lors d’une visite de travail et d’inspection à l’Académie militaire de Cherchell. Dans son allocution prononcée devant les cadres et les stagiaires de l’Académie, le vice-ministre de la Défense nationale a indiqué que l’armée algérienne « saura, grâce à l’aide d’Allah, être à la hauteur de la responsabilité qu’elle est appelée à assumer dans toutes les conditions et les circonstances », soulignant que « tout le monde sait que l’Algérie est forte avec son peuple et sûre avec son armée. ». Aussi a-t-il appelé le peuple à « s’ériger en rempart » contre tout ce qui pourrait exposer le pays à des « menaces aux retombées imprévisibles » et à mettre en échec les tentatives de le ramener aux douloureuses années de braises. « J’ai toujours été, et à chaque occasion, franc et sincère, tout en assumant de dire la vérité lorsqu’il s’agit de la sécurité et de la stabilité du pays. Le fait que l’Algérie a pu réunir les facteurs de sa stabilité, à travers l’éradication du terrorisme et la mise en échec de ses objectifs, grâce à la stratégie globale et rationnelle adoptée, puis grâce à la résistance résolue dont a fait montre le peuple algérien, à sa tête l’Armée nationale populaire, aux côtés de tous les autres corps de sécurité, a déplu à certaines parties qui sont dérangées de voir l’Algérie stable et sûre », a indiqué le chef d’état-major de l’ANP. Le général de corps d’armée a également a affirmé, lors d’une visite de travail et d’inspection dans la 6e Région militaire, que l’Algérie a payé un lourd tribut afin de recouvrer sa sécurité et sa stabilité, et que la préservation de cet acquis très cher devrait  être au moins à la hauteur de ce prix payé, réitérant son engagement personnel à réunir toutes les conditions favorables au bon déroulement des prochaines échéances électorales dans un climat de quiétude, de sérénité, de sécurité et de stabilité. Une sécurité et stabilité confirmées par le degré de cohésion entre le peuple et son armée, et leur lien solide effectif et moral. « Leurs chemins se rejoignent, leur destin est le même et leurs visions convergent, voire s’unissent vers un même avenir. Ils constituent une seule et même entité car ils appartiennent à la même Nation », avait souligné le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, lors de sa visite de travail et d’inspection en 6e Région militaire en février dernier. En somme, il y a lieu de souligner que les acquis réalisés par l’Armée nationale populaire dans nombre de domaines, sa présence inconditionnelle aux côtés de sa nation dans toutes les épreuves endurées par le pays démontrent l’attachement du peuple à son armée, à sa cohésion, à leur communauté de destin, à l’unité de leur vision de l’avenir, parce que tous les deux appartiennent à une seule patrie, une patrie pour laquelle les forces armées ont fait le serment de préserver et de défendre contre toutes velléités. 
R. B.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Rafik BITOUT

Les plus lus

Air Algérie Cargo
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF