Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 117 - Nov 2018

Go

Energie

Sonatrach, une entreprise citoyenne

EN PLUS D’ÊTRE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT NATIONAL

Par Smail ROUHA



Certes, l’unique responsabilité sociale de l’entreprise est d’accroître ses profits, soulignait le prix Nobel d’économie Milton Friedman en 1970. Néanmoins, force est de constater aujourd’hui la volonté d’un certain nombre d’entreprises de se donner une forme de responsabilité sociale au vu des mutations mondiales. Ces mutations économiques et sociales font que toute entreprise se voit dans l’obligation de répondre à une nouvelle responsabilité telle que préconisée par François Perroux. L’économiste français affirmait la nécessité d’un développement durable et l’introduction du pouvoir dans la théorie micro-économique. Il théorisait ainsi une entreprise socialement responsable comme entreprise citoyenne. Aujourd’hui, le succès d’une entreprise ne dépend pas seulement de ses performances commerciales, mais également de la manière dont elle sert la communauté nationale ainsi que la façon dont elle protège les ressources naturelles du pays pour assurer l’avenir des futures générations. Dans ce sens, pour Sonatrach, le succès d’une entreprise ne dépend pas seulement des performances économiques et commerciales mais également de la prise en compte dans son activité quotidienne et dans son développement des dimensions sociales et environnementales. Particulièrement consciente de son rôle d’entreprise citoyenne, Sonatrach mène des actions au niveau régional et local en faveur de l’environnement de l’emploi, de la culture et du patrimoine. En outre, Sonatrach œuvre à resserrer les liens sociaux, aider les populations dans le besoin, promouvoir la recherche et les activités scientifiques, aider la création artistique, promouvoir la pratique sportive, contribuer à la préservation de la nature et à la sauvegarde du patrimoine culturel et historique. Aujourd’hui Sonatrach ne conçoit pas de développement économique sans un développement durable. « « En effet, Sonatrach multiplie les actions en direction de la société algérienne via le sponsoring,le mécénat et le parrainage d’évènements à caractère scientifique, socioculturel et sportif. afin de contribuer au bien être de nos concitoyens et de participer à créer les meilleurs conditions pour l’émérgence de talents à tous les niveaux. », soulignait Abderrahmane Ghezal, directeur de la communication et relations publiques chez Sonatrach. Ainsi, parallèlement à son plan de développement, Sonatrach s’est lancée dans des actions humanitaires et sociales multidimensionnelles. Son engagement va encore plus loin puisque Sonatrach soutient le développement culturel local par des actions de mécénat. Les actions d’investissement social de Sonatrach ont été réalisées selon une approche participative visant l’amélioration des conditions de vie des, la contribution active aux programmes en vue du développement et de la création de richesse, privilégiant ainsi les projets créateurs d’emplois et la consolidation, au sein de Sonatrach, d’une culture de solidarité en agissant simultanément sur les situations d’urgence et sur le travail à long terme. Ces actions se traduisent par d’ambitieux programmes au bénéfice des différentes catégories sociales et particulièrement des populations des localités défavorisées ou isolées. Pour ce faire, Sonatrach, à travers ses différentes structures, consacre des moyens financiers considérables pour la mise en œuvre des plans d’actions dans les domaines de la préservation de la faune et de la flore, de la promotion de la culture, la préservation des sites culturels, dans le renforcement de la pratique du sport que ce soit à travers son Groupement Sportif des Pétroliers ou du sponsoring aux différents clubs de football des différentes divisions, les infrastructures sportives au niveau des quartiers dans différentes communes et régions du pays. Sonatrach contribue également au développement de la formation professionnelle et l’artisanat, de l’éducation, au désenclavement et à l’accès à l’énergie, soutient la mise en valeur agricole, et dote en moyens d’évacuation sanitaire et équipements les centres de soins. Comme elle participe à la préservation de l’environnement, à la contribution à l’effort national de reboisement à travers les plantations d’arbres…

L’entraide sociale
Fidèle à ses engagements, Sonatrach a, dans le cadre de ses actions de solidaritépendant le mois sacré du Ramadan, pris en charge la circoncision de 350 enfants issus de familles démunies à travers le territoire national, à l’occasion de Leïlet El-Qadr (la nuit du destin, 26 du mois). Cette opération a eu lieu au niveau des neuf centres médico-sociaux de l’entreprise (Alger, Arzew, Biskra, Bejaia, HassiR’mel, In Amenas, et Boumerdes). Des jouets ont été offerts aux enfants qui ont profité des numéros présentés par un clown invité à la cérémonie qui s’est déroulée dans une ambiance festive. A ce sujet, le P-DG de Sonatrach Abdelhamid Zerguine qui a supervisé l’opération à Alger, a souligné la nécessité de faire bénéficier le plus grand nombre d’enfants issus de familles démunies, qui seront pris en charge par l’entreprise durant les prochaines années.
Par ailleurs, Sonatrach avait, auparavant, remis 43.000 couffins aux démunis au niveau national dans le cadre d’une opération de solidarité reconduite chaque mois de ramadhan par l’entreprise. Cette opération qui a été lancée dès le début du mois sacré a ciblé en premier lieu les wilayas du sud avant de s’élargir à d’autres wilayas du pays. Remises aux autorités locales et les associations à caractère national pour être distribuées, ces aides étaient essentiellement constituées de denrées alimentaires d’une valeur de 6.000 DA pour chaque couffin.

Un don de sang pour sauver une vie
Une lueur d’espoir. Dans le cadre de ses actions humanitaires, Sonatrach initie, en collaboration avec la Fédération algérienne des donneurs de sang, des journées de sensibilisation et de collecte de sang en direction des populations. Ainsi, une campagne d’information pour un don de sang en direction des travailleurs de Sonatrach, qui y répondent chaque fois massivement, est initiée. Un geste banal et anodin qui rend l’espoir et le sourire à des dizaines de personnes, qui souffrent en silence dans l’attente d’une transfusion salvatrice. Un acte de solidarité à même de rapprocher davantage les travailleurs de Sonatrach des citoyens à travers l’enrichissement de la banque de sang. Parallèlement, Sonatrach entreprend de vastes campagnes de solidarité, de prévention et de soins primaires au profit des citoyens démunis des zones enclavées. Une action combinée avec des visites médicales dispensées par les médecins de Sonatrach, aux enfants de bas âge et aux personnes âgées.

Un arbre, une vie
Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’Arbre, la société nationale des hydrocarbures Sonatrach a procédé au lancement d’une vaste opération de reboisement visant la plantation de 50 000 arbres à Alger, Skikda, Arzew, Hassi Messaoud et Hassi R’Mel. Le coup d’envoi a été donné par Abdelhamid Zerguine, président-directeur général de l’entreprise, au niveau de la forêt de MaktaâKheira, relevant de la commune de Mahelma (Tipasa), ou pas moins de 1 000 arbres ont été mis en terre sur une superficie de 9 hectares dans le cadre du programme de traitement des bassins. S’inscrivant dans le programme de développement de l’environnement et de la reconstitution des espaces forestiers détruits par des facteurs exogènes, initié en 2006 par Sonatrach, en collaboration avec la direction de la Conservation des forêts de la wilaya d’Alger, cette stratégie, destinée à préserver les ressources naturelles, a été décidée à l’occasion du 50e anniversaire de la création de Sonatrach, qui se veut fidèle à sa tradition d’entreprise citoyenne. Une autre opération du genre a eu lieu à l’école… afin d’initier les jeunes écoliers à la préservation de l’environnement dans le cadre de la contribution de Sonatrach à l’effort national de reboisement. Cette opération à été étendue en extrême dans le cadre de la contribution à l’effort national de reboisement avec comme objectif de couvrir les bassins versants de cinq barrages hydrauliques situés au centre et à l’est du pays, couvrant une superficie de 516 hectares.

Un esprit sain dans un corps sain
Dans le cadre de la célébration du 42e anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures, coïncidant avec la a célébration de la date hautement symbolique du 24 février, à savoir la commémoration du 57e anniversaire de la création de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) en 1956, la direction des affaires sociales de Sonatrach a concocté un riche programme sportif et culturel. C’est ainsi que le centre nautique Hacen-Khitmane a abrité, le 22 février 2013, la deuxième édition du concours de natation qui s’est déroulée dans le bassin olympique de 50 m. Cet événement a vu la participation de 50 nageurs écoles (89 filles et 95 garçons), représentant les clubs affiliés à la Ligue algéroise de natation. En présence d’un public nombreux, les jeunes athlètes ont pris part aux épreuves de 100 m brasse pour la catégorie benjamin, 100 m dos (minime) ; 100 m papillon (cadet), 50 m nage libre (sénior) dans un esprit de compétitivité et de fair-play. Plusieurs autres activités étaient au menu de cette célébration, notamment le cross pétrolier qui a regroupé au complexe olympique Mohamed-Boudiaf quelque 2 350 participants de tous âges et de toutes catégories, des enfants, des jeunes, des personnes handicapées et d’anciens champions algériens en athlétisme, pour le plaisir de se dépasser et de participer aux festivités du 24 février. Ce qui confirme l’engagement du groupe Sonatrach dans le développement du sport mais aussi pour d’autres œuvres tout aussi porteuses touchant à l’art, à la culture, ou à l’environnement. A cet égard, Sonatrach mérite bien le titre d’entreprise citoyenne. Nul ne contestera, en effet, le soutien dont bénéficie le sport algérien de la part de l’entreprise pétrolière. Il ne se trouve plus aujourd’hui une activité sportive en Algérie qui ne soit pas aidée par Sonatrach. Son intervention fait que, grâce à elle, des milliers de sportifs peuvent concourir et s’entraîner mais surtout s’épanouir.
S. R.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Smail ROUHA

Les plus lus

Energie renouvelables
Par Farid HOUALI.

SITEV 2018
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF