Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 117 - Nov 2018

Go

Habitat

L’altruiste

Assadi Fadel, DG de l’OPGI de Sétif

Par Yahia MAOUCHI



Né en 1970, Assadi Fadel est architecte de son état, promotion 1995, diplôme obtenu à l’université de Biskra, sa ville natale. Ce père de famille de trois enfants a entamé sa carrière professionnelle, en tant qu’architecte, au sein de l’OPGI de Biskra en 1996, pour occuper, une année plus tard, le poste du chef de service des études et programmations toujours au sein de même office. Après avoir fait ses preuves au sein dudit office, il se voit promu en 1998 au poste du chef de département technique au niveau de même OPGI. En parfait commis de l’Etat, l’ascension de notre jeune DG ne s’arrête pas à ce poste. Il est désigné, en 2005 au poste du DG de l’OPGI de Tissemsilt. « Je me souviens très bien de ce fait marquant, et pour cause, à l’âge de 34 ans, j’ai été le plus jeune DG au niveau national. Un poste que j’ai occupé jusqu’au mois d’août 2008. Par la suite, j’ai été muté à l’OPGI de Batna comme DG aussi jusqu’à février 2013 où j’ai été installé à l’OPGI de Sétif à ce jour », rappelle notre interlocuteur. Cette promotion au grade de directeur général de l’Office de promotion et de gestion immobilière d’une wilaya, aussi importante que prestigieuse, en termes de consistance, de qualité et de spécificité du programme du secteur de l’Habitat et l’Urbanisme, n’est que justice faite pour ce cadre gestionnaire compétent et dévoué, qui maîtrise bien son sujet et qui a, toujours, assumé le rôle  ingrat à la direction de l’OPGI de Tissemsilt, et de Batna, lui qui préfère travailler en mode silencieux, loin des feux de la rampe. Interrogé sur les faits les plus marquants de sa carrière professionnelle, notre interlocuteur répond sans hésitation : « Il n’est plus question de bâtir des logements sociaux au rabais, partant de l’idée, désormais admise que le citoyen, quel qu’il soit, devrait bénéficier d’un toit doté de tous les accommodements possibles. Par ailleurs, le fait le plus marquant, c’est indubitablement celui d’assister à la joie des bénéficiaires ; vivre et partager ces moments de joie et de liesse avec ces familles. Partant du fait que les logements sociaux sont attribués à la couche défavorisée de la société, l’attribution de ces logements à leurs bénéficiaires demeure ma priorité et mon devoir» rassure Fadel Assadi.
Y.M.



Articles de la même rubrique

Du même auteur

Par Yahia MAOUCHI

Les plus lus

Energie renouvelables
Par Farid HOUALI.

SITEV 2018
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF