Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 128 - Avril 2020

Go

DGSN

Une nouvelle unité aérienne à l’aéroport de Constantine

Direction des unités aériennes

Par Yahia MAOUCHI



Une nouvelle unité aérienne de la Sûreté nationale (UASN) sera bientôt mise en place à Constantine dans l’est du pays, a révélé le Commissaire divisionnaire Abdelmadjid Yahiaoui, directeur des Unités aériennes de la Sûreté nationale. Cette unité disposera, à l’instar de celle  d’Alger, d’hélicoptères équipés de cameras de télésurveillance.Cette unité sera notamment appelée à assurer la protection des personnes et des biens, à surveiller et à réglementer le trafic routier, à effectuer les transferts des éléments d’intervention sur les lieux des opérations et à assurer des évacuations sanitaires. Elle viendra en complément au système de télésurveillance considéré comme une solution d’appoint idoine, susceptible d’apporter une plus-value en termes de rapidité d’exécution et d’intervention pour les éléments opérant sur le terrain.Intervenant au forum de la Sûreté nationale, à l’Ecole supérieure de police (Châteauneuf) à Alger, le commissaire-divisionnaire Abdelmadjid Yahiaoui a indiqué que la Direction des unités aériennes de la Sûreté nationale (DUASN) assure «des missions d’appui, de recherche, de surveillance, de coordination et de maintien en condition opérationnelle des appareils et du personnel navigant et technique». «Elle a pour missions principales la gestion des évènements ayant un impact sur la sécurité publique (trafic routier, rassemblement de foules, compétitions sportives, évènements culturels d’envergure...). Elle assure également le transport des groupes d’intervention et la poursuite et l’interception de véhicules et d’individus suspects», a-t-il détaillé.

Lors de cette rencontre placée sous le thème «Bilan des activités de la Direction des unités aériennes de la Sûreté nationale et de la police aux frontières», le commissaire-divisionnaire a précisé que la direction s’occupe également de la recherche de personnes disparues, de véhicules suspects ou volés et participe aux missions sanitaires en cas de catastrophe.En outre, l’UASN assure également la liaison, l’accompagnement et l’escorte. Ainsi, en plus de ses missions principales, l’UASN veille également sur des missions secondaires, telles que la qualification du personnel navigant et technique, le maintien de compétence du personnel navigant et technique.L’UASN a pour objectif également le perfectionnement de la formation et de la qualification des pilotes d'hélicoptères, a-t-il ajouté précisant que des techniciens algériens qualifiés assurent la maintenance des hélicoptères, dotés de moyens sophistiqués et modernes, pour la détermination des points noirs sur la route.Concernant le bilan de 2019, l’intervenant a annoncé le nombre de missions et de vols en comparaison avec l’année 2018. «Nous avons effectué près de 2.177 heures de vol, soit 1.531 rotations, contre 1.617 heures en 2018 avec un total de rotations de 1.328», a-t-il précisé. «A Alger, nous avons enregistré 1.719 heures de vol pour 1.203 rotations en 2019 contre 1.257 heures en 2018. A Oran, le nombre d’heures de vol s’élève à 302 en 2019 contre 295 l’année précédente», a renchéri Yahiaoui. Il a ajouté que le nombre de missions principales en 2019 s’élève à 950, soit 1.625 heures de vol contre 533 missions en 2018. De nuit, les unités aériennes ont effectué près de 99 heures et demie en 2019 contre 85 heures en 2018.

Par ailleurs, dans le cadre de la politique tracée par la Direction générale de la Sûreté nationale pour lutter contre les infractions au code de la route, un programme de vol a été arrêté et réalisé conjointement avec les services opérationnels de la Sûreté nationale, qui a pris en compte les points noirs, les horaires qui connaissent le plus d’infractions au code de la route ainsi que le phénomène de circulation sur les voies dédiées au tramway.Durant les vols en question, il a été enregistré 260 infractions concernant la circulation sur les voies dédiées au tramway, dont 246 véhicules, 11 camions et 3 motocyclistes.Enfin, il convient de rappeler que dans le cadre de la mise en œuvre du plan de modernisation de ses structures opérationnelles, et du fait des défis nouveaux relevés en matière de maintien de l’ordre et de sécurité des personnes et des biens, la DGSN a procédé à la mise en place d’une Unité aérienne créée par décret exécutif n°03-151 du 02 avril 2003.L’UASN a été érigée en direction centrale sous la dénomination de « Direction des unités aériennes de la Sûreté nationale » par abréviation « DUASN », et ce, suivant la décision directoriale n°183/DGSN/DPGR/SDER/2016 du 26 décembre 2016.Dans son domaine de compétence, la DUASN assure les missions d’appui, de recherche, de surveillance, de coordination et de maintien en condition opérationnelle des appareils et du personnel navigant et technique. La Direction des unités aériennes de la Sûreté nationale comprend, outre un secrétariat, trois sous-directions, une unité centrale (Alger), une unité régionale (Oran) et une unité mobile,ainsi que quatre bureaux qui lui sont directement rattachés.Il faut préciser que le champ d’intervention de l’UASN s’étend sur tout le territoire national.

 

 



Du même auteur

Par Yahia MAOUCHI

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

L ‘accès à la justice constitutionnelle algérienne (1re partie)
Par Kamel Feniche, président du Conseil constitutionnel .

Télécharger version PDF

Version PDF