Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 108 - Oct 2017

Go

L'ANP

Le nouveau souffle de l’industrie nationale

Industrie mécanique militaire

Par Farid HOUALI



La Direction des fabrications militaires de l’Armée nationale populaire a engagé, depuis quelque temps, plusieurs projets industriels avec des partenaires étrangers.  Les efforts du ministère de la Défense nationale en matière de production dans le domaine des industries mécaniques, en partenariat avec d’autres acteurs nationaux et étrangers, ont été souvent couronnés de succès. Le ministère de la Défense nationale entend ainsi apporter davantage sa contribution efficace et effective à la mise sur pied d’une « base solide » pour les industries lourdes et moyennes. Ces industries « imprimeront un puissant souffle au processus de développement national à travers la constitution d’un réseau industriel complémentaire et équilibré et la création de postes d’emploi permanents et stables dans différentes spécialités techniques autant que scientifiques », ne cesse-t-on de répéter du côté de l’Armée nationale populaire (ANP). Dans ce sens, la société AMS-MB a procédé, le 22 août dernier,  à la livraison de 227 véhicules de marque Mercedes Benz au profit du ministère de la Défense nationale, représenté par la Direction centrale du matériel, ainsi qu’à des sociétés nationales publiques et privées « dans le cadre de la concrétisation du programme de la relance économique initié par le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelaziz Bouteflika, visant à relancer l’industrie nationale et en concrétisation de l’intérêt particulier accordé par le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire à la promotion des fabrications militaires, la satisfaction des besoins matériels de l’ANP et des autres structures nationales et la contribution active au développement de la production nationale »
Avec cette nouvelle livraison, la Direction des fabrications militaires du ministère de la Défense nationale enregistre de nouveaux exploits permettant de consolider les efforts de développement de la production nationale à la lumière du grand intérêt qu’accorde le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’État-major de l’ANP, le  général de corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, à ce secteur sensible et ce, à travers des orientations pertinentes, notamment en matière de qualification et de formation continue des personnels en vue de se mettre au diapason du  développement technologique et du renforcement du potentiel industriel national.
La Société AMS-MB a produit, jusqu’à ce jour, 2750 camions de différentes charges et 80 bus. Elle est également sur le point de mettre en place, avec le partenaire technologique Daimler, une plateforme moderne qui réponde aux normes de qualité, et ce, dans le but de produire annuellement 15000 camions et 1500 bus de transport urbain et interurbain.
Aussi, en reprenant, à titre illustratif, les chaînes de montage de l’usine Fatia située dans la zone industrielle de Aïn Bouchekif, à Tiaret, l’ANP misait gros pour une relance de l’industrie nationale.  Ainsi, la Société algérienne de fabrication de véhicules Mercedes Benz (Safav-MB), relevant du ministère de la Défense nationale (MDN), a annoncé que le taux de montage de ses modèles Class G (4x4) a atteint 100% depuis avril dernier, et ce, grâce à la mise en service de 21 stations de production dans son usine située à Aïn Bouchekif. Cité par l’APS, le directeur de la production à Safav-MB, Zine Elabidine Mostefaoui a indiqué en marge de la cérémonie de signature du protocole de livraison de plus de 400 véhicules produits dans cette usine, que les modèles Sprinter devraient atteindre le même taux de montage à la fin de l’année 2017.  Dans cette optique, dix stations de production seront installées. Le même responsable a en outre assuré l’approche de la fin de la deuxième phase de montage de véhicules, rappelant que la première phase portait sur un montage à hauteur de 30 % pour les deux types de véhicules. « La troisième phase est consacrée à la tôlerie et peinture et la quatrième au montage par soudure », a-t-il indiqué. Le même responsable a expliqué que la stratégie générale de Safav-MB est concentrée sur deux types d’intégration, dont l’intégration stratégique comprenant les pièces essentielles, fabriquées localement, dans le cadre du partenariat avec de grandes sociétés qui assurent le transfert de technologie avec l’autorisation du groupe de construction automobile Daimler. « Ce type d’intégration sera entamé fin 2019 avec la coopération de la Société algérienne de fabrication de moteurs de marques allemandes (SAFMMA) et progressivement avec les branches de la Société nationale de véhicules industriels (SNVI), partenaire de Safav-MB », a-t-on ajouté.
La signature du protocole de livraison de ces véhicules de types 4x4 «Class G» et «Sprinter», utilisés dans le transport des personnes et des marchandises et dans les secours, a été présidée par le Directeur général de SAFAV-MB, le général Smail Krikrou, en présence des représentants des directions et instances bénéficiaires.
Dans une allocution pour la circonstance, le général Krikrou a révélé la livraison de plus de 400 véhicules (216 à la Direction centrale du matériel du MDN dont 90 véhicules 4x4 pour le transport des troupes et autres destinés à la Gendarmerie nationale, 116 véhicules «Sprinter» pour le transport des personnes et des marchandises et 10 autres pour  l’intervention de la Gendarmerie nationale). Ce lot comprend aussi 30 véhicules pour la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), 15 pour la Direction générale de la Protection civile (DGPC) et 96 pour la Sonatrach dont 80 véhicules 4x4 et le restant pour l’Entreprise nationale de canalisations Anabib, l’entreprise publique électrification, des sociétés privées activant dans la distribution du médicament et dans le transport et autres, a-t-il ajouté. Le DG de Safav-MB a souligné, au passage, que ce label aux normes internationales s’est imposé sur le marché, signalant la production depuis 2015 de plus de 8.800 véhicules dont 90 pour cent ont été vendus et livrés y compris près de 2.000 véhicules pour la Direction centrale du matériel du MDN.
Et en perspective, le directeur de la production à Safav-MB, Zine Elabidine Mostefaoui, a  annoncé un projet de montage et de commercialisation de véhicules 4x4 Class G, destinés aux privés et aux entreprises civiles, à partir de l’année prochaine, faisant remarquer que ces véhicules seront d’un nouveau style. La production annuelle de Safav-MB d’Aïn Bouchekif est passée de 900 véhicules, en 2015, à 2 000 en 2017 pour le Class G et à 6 000 Sprinter, soit 50% de la capacité productive annuelle programmée.
Il convient de rappeler que la Société algérienne de fabrication des véhicules à Bouchakif/Tiaret, inaugurée le 26 octobre 2014 par le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd-Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, «est le fruit» d’un partenariat entre l’EPIC-Etablissement de développement de l’industrie des véhicules du MDN et le partenaire technologique allemand Daimler, ainsi que le Fonds d’investissement emirati Abar.
F.H



Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

L'Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Cybercriminalité
Par Dr. Djalila RAHALI.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya D'Alger

Version PDF

Special Habitat version PDF

Version PDF

Special Habitat (english version)

Version PDF