Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 124 - Nov 2019

Go

Tlcomunications

Dans le monde de l’ultraconnectivité

Rapport Ericsson sur la mobilité

Par Tahar MANSOUR



Nous pouvons affirmer que nous sommes en plein dans la vitesse grand V dans tous les domaines, particulièrement celui des TIC qui suscite un engouement très fort de la part aussi bien des opérateurs dans les différents secteurs de la vie que de celle des particuliers. Cet engouement est fort compréhensible quand nous voyons ce que les technologies TIC nous offrent comme facilité, rapidité, précision dans le travail et nouveaux horizons. Possédant déjà une solide expérience et une avancée considérable dans le déploiement de la 4G, Ericsson a anticipé le développement de la 5G et a posé les jalons pour son développement, en partenariat avec les opérateurs à travers le monde. Ce géant de l’équipement mobile a vu juste puisque ses prévisions en termes de développement de la 5G ont dû être revues à la hausse grâce à la demande qui a explosé.

Cette tendance haussière a été favorisée par les opérateurs qui ont accéléré les déploiements de la 5G et incité les utilisateurs à passer à l’utilisation d’appareils compatibles 5G, ce qui portera le nombre d’abonnements à 1,9 milliards d’abonnements à l’horizon 2024, soit 400 millions de plus que les prévisions de 2018 qui étaient établies à 1,5 milliard. Toujours selon les prévisions établies par Ericsson, 45% de la population mondiale serait couverte par un réseau 5G à la fin de l’année 2024 et les réseaux de cette génération devraient représenter 35% du trafic global des données mobiles, ce qui ouvre des perspectives très vastes devant les spécialistes.

L’innovation et l’anticipation

Sans attendre plus longtemps, des fournisseurs de services de communication se sont déjà positionnés et ont lancé la 5G dans certains pays, surtout après l’arrivée de smartphones compatibles 5G sur le marché. D’ailleurs les prévisions des fournisseurs de services ont été revues à la hausse pour arriver à 90% de couverture dans certains pays au cours de la première année. D’ailleurs et d’ici la fin de l’année 2019, il est prévu 10 millions d’abonnements 5G à travers le monde. Il est aussi attendu des fournisseurs de puces et d’appareils un engagement plus grand afin d’accélérer l’adoption de la 5G et les smartphones couvrant les principales bandes de fréquences devraient être disponibles sur le marché d’ici la fin de l’année. Toujours selon les prévisions établies par les différents opérateurs et fournisseurs, les souscriptions à la 5G seraient plus rapides en Amérique du Nord avec 63% d’abonnements mobiles, en Asie du Nord-Est avec 47% et l’Europe avec 40%.

Ericsson et la 5G

Grâce à une politique novatrice, à des recherches à l’avant-garde de ce qui se fait de par le monde et à son engagement pour offrir à ses clients le meilleur des équipements de communication, Ericsson se positionne comme un acteur clé en faisant des réseaux de la 5G une réalité commerciale. Dans ce cadre, Ericsson a contribué grandement à la normalisation dans la 3GPP en 2018 et a appliqué les normes à son développement technologique. Dans le même ordre d’idées, l’entreprise a atteint l’interopérabilité entre ses radios commerciales (Ericsson Radio System) et les dispositifs de test 5G de ses partenaires écosystémiques comme Qualcomm et Intel sur toutes les bandes de spectre principal. Le portefeuille flexible de la plateforme 5G d’Ericsson permet aux opérateurs de télécommunication d’activer en douceur la 5G sur leurs réseaux 4G existant, en notant que le système radio Ericsson est compatible 5G depuis 2015, ce qui lui a permis de livrer plus de 3 millions de radios compatibles 5G dans le monde entier.

Une expansion irrésistible

Si, actuellement, il y a 1 milliard de connexions mobiles IoT (Internet of Things ou Internet des Objets) dans le monde, ce chiffre atteindra, selon les prévisions des spécialistes, 4,1 milliards de connexions dont 45% représentés par la Massive IoT, utilisée par les services publics pour les appareils de mesure intelligents, la santé pour les dispositifs médicaux et le transport pour les capteurs de suivis.

A l’avant-garde des progrès

Ericsson a participé à la rédaction de trois articles conjointement avec trois fournisseurs de services faisant ressortir les progrès réalisés sur les marchés ayant déjà déployé la 5G ou qui sont sur le point de la déployer. Le premier article a été rédigé avec Telstra (Australie) à travers lequel Ericsson explore la manière de gérer la demande croissante en données et en vidéo, particulièrement pour la diffusion en direct. Le deuxième, c’est conjointement avec MTS (Russie) afin de décrire la façon dont les réseaux mobiles devraient évoluer pour assurer le niveau de performance du réseau dans le but de répondre aux attentes des clients pendant la préparation du passage à la 5G. Quant au troisième article, il a été écrit en coopération avec Turkcell (Turquie) et explique comment sont gérées la performance du réseau et les offres de services dans le cadre de la mise en place du Fixed Wireless Access.

Confirmant son leadership sur le marché de la 5G, Ericsson a déjà procédé au lancement de 9 réseaux qui sont déjà opérationnels à travers le monde alors que 23 contrats ont été annoncés publiquement et pour lesquels il ne reste que la mise en œuvre effective.

Parmi les contrats déjà annoncés, nous en trouvons aux USA (GCI, US Cellular, T Mobile, Verizon, Sprint, AT & T), en Europe (Vodafone UK, Telenor Norway, Telenor Sweeden, Telenor Denmark, TDC, DiGi, Swisscom, Wind3), au Moyen-Orient (Ooredoo, STC, Etisalat, Batelco), en Asie (SK Telecom, KT et Sofbank) et en Australie (Telstra, Optus).

Préparation du passage à la 5G

Afin d’être prêt à répondre à toute demande de passage à la 5G émanant de sa clientèle et dans le but de faciliter ce passage, Ericsson a anticipé cette demande et a déjà fourni et installé près de 3 millions de stations préconfigurées pour la 5G.

T. M.

 



Du même auteur

Par Tahar MANSOUR

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Salama Assurances
Par Tahar MANSOUR.

Loi de finances 2020
Par Rafik BITOUT.

SIPSA-FILAHA 2019
Par Yahia MAOUCHI.

Télécharger version PDF

Version PDF