Le magazine promotionnel de l'Algérie

N° 122 - Sep 2019

Go

Tourisme

Quand simplicité rime avec rigueur

Abdelkader Benmessaoud

Par Farid HOUALI




Le secteur du tourisme est présenté comme l’une des priorités dans le programme du président de la République et dans le plan d’action du gouvernement. L’objectif final tend, en effet, vers l’élévation du tourisme au rang de véritable industrie générant des postes d’emploi et des richesses nationales, notamment par le développement de l’investissement, pierre angulaire de la stratégie touristique nationale. Nommé en avril 2018 par l’ancien président de la République au poste de ministre du Tourisme et de l’artisanat, Abdelkader Benmessaoud s’est engagé, au lendemain de sa prise de fonctions, à « apporter un plus au tourisme algérien dans tous ses aspects afin de le hisser à la place qui lui sied, avec la promotion de la destination Algérie ».  Depuis, faudrait-il le reconnaître, Abdelkader Benmessaoud qui n’aime pas trop « être cloué derrière son bureau », selon des témoignages recueillis auprès de cadres de son département ministériel, aura parcouru bon nombre de localités. « Le ministre tient à constater de visu, écouter les autres et associer tous les acteurs du secteur dans la prise de décisions en vue de donner un nouveau souffle au tourisme », nous assure-t-on. Abdelkader Benmessaoud est également connu pour son franc-parler. « Quand ça ne va pas, il le dit clairement », affirme à ce propos un cadre du ministère du Tourisme. « Le secteur a besoin de responsables plus dynamiques pour attirer les touristes locaux et étrangers. C’est fini le copier-coller dans la gestion des infrastructures », avait-il d’ailleurs lancé à l’adresse des cadres de son département ministériel lors d’une réunion regroupant les directeurs de wilaya du Tourisme et de l’Artisanat. « L’Algérie recèle des potentialités touristiques exceptionnelles, avec un patrimoine naturel, culturel et historique très riche. Des sites naturels d’une beauté exceptionnelle, des oasis et un Sahara enchanteurs qui forcent l’admiration à travers leur splendeur et leur originalité, ce qui en fait une destination touristique par excellence », rappelle le ministre dans son entretien à El Djazaïr.com. Cependant, a-t-il soutenu, il faut admettre que la relance du tourisme reste conditionnée par notre capacité à transformer ces potentialités naturelles à l’état brut en offres et produits de qualité, répondant aux standards internationaux, à même de nous permettre de gagner le pari de la compétitivité, pour faire de l’Algérie une destination touristique qui puisse répondre à la demande intérieure et aux exigences du marché international. Ainsi, tout porte, aujourd’hui, à croire que la révolution touristique est en marche en Algérie, au vu de la détermination affichée par Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat. « La nature très sensible de l’activité touristique et sa réaction quasi immédiate à tout évènement ou phénomène, endogène ou exogène, direct ou indirect, nous incitent à opérer une évaluation périodique des avancées réalisées ou des retards enregistrés en vue de réajuster et de réadapter la démarche adoptée. Une évaluation d’étape qui demeure nécessaire et indispensable pour conforter et amplifier la dynamique existante, dans un contexte de forte concurrence marqué par des évolutions rapides, notamment au niveau des pays méditerranéens », souligne-t-il encore.  Né en mai 1967 à Tamanrasset, Abdelkader Benmessaoud est licencié en sciences politiques et relations internationales. Il était wali de Tissemsilt, après avoir occupé le poste d`attaché de cabinet auprès de la chefferie du gouvernement en 1992 et celui de secrétaire général de la wilaya de Saïda en 2010. En 2013, il est nommé wali délégué de la circonscription administrative de Sidi M`hamed (Alger). Il avait également occupé les postes de chef de la daïra de Tin Zaouatine, wilaya de Tamanrasset entre 1994-1999, chef de la daïra d’El Abadla, wilaya de Béchar entre 1999-2004, chef de la daïra d’El Amria, wilaya d’Ain Temouchent entre 2004-2008 et chef de la daïra d’Oued Rhiou, wilaya de Relizane entre 2008-2010. Abdelkader Benmessaoud est aussi réputé pour sa modestie. L’atteste une photo prise du ministre en tenue traditionnelle, au beau milieu des supporters dans les gradins du stade de proximité d’Adriane à quelques encablures du chef-lieu de la wilaya de Tamanrasset.   « Le voir déambuler dans les venelles et ruelles de la capitale de l’Ahaggar sans garde rapprochée est sans surprise pour ce ministre, connu localement pour son humilité et son amabilité », témoigne un confrère.  F. H.



Du même auteur

Par Farid HOUALI

Les plus lus

L’Algérie avant tout
AMMAR KHELIFA.

Air Algérie
Par Tahar MANSOUR.

L’offensive de Sonatrach
Par Salim FAROUK.

Abdelmadjid Tebboune
Par Tahar MANSOUR.

Télécharger version PDF

Version PDF

Special Wilaya De Annaba

Version PDF