Les frontières de l’Algérie sont entre de bonnes mains

0
54

L’Algérie est devenue «un exemple à suivre» dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et en matière de maitrise «totale» de la sécurisation de ses frontières contre tous les dangers.

Par Farid HOUALI

Mobilisés de jour comme de nuit, qu’il pleuve ou qu’il vente, avec détermination et fierté, tout au long des frontières nationales, les éléments de l’ANP, conscients de l’ampleur de la responsabilité qui leur incombe et de la nature sensible des missions assignées, défendent ainsi la souveraineté de la Nation, font face avec détermination, engagement et vigueur à quiconque tente de porter atteinte à l’intégrité du territoire national, à la sécurité et à la stabilité du peuple algérien, ainsi qu’à ses ressources économiques et à son tissu socioculturel. La sécurité de l’Algérie ainsi que la préservation et le renforcement de sa défense nationale constituent le motif intrinsèque de l’existence de l’ANP, digne héritière de l’ALN. Préserver la dignité de l’Algérie, sauvegarder la sécurité de son peuple et protéger chaque parcelle de sa noble terre, sont en effet, « des missions invariables, voire même sacrées pour l’ANP, qui leur accorde l’importance et l’intérêt requis, et qui s’engage à leur parfait accomplissement, en toutes conditions et circonstances ».
« Toutes les frontières de l’Algérie sont entre «les bonnes mains des hommes de l’Armée nationale populaire» qui veillent à les défendre à la lumière de la politique constante de l’Algérie, basée sur le principe de non ingérence et de soutien aux pays du voisinage qui sont sa «profondeur stratégique», assurait à ce propos le général de corps d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’ANP au premier jour de sa visite de travail et d’inspection dans la 2e RM/Oran.
«Dans ce contexte précisément, toutes nos frontières terrestres, nos eaux territoriales et notre espace aérien sont entre les bonnes mains des hommes de l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, qui veillent à les défendre à la lumière de la politique judicieuse et constante adoptée par l’Algérie, qui s’articule sur le principe de la non-ingérence dans les affaires internes d’autrui, et ayant pour objectif de porter assistance aux Etats frères et amis, notamment ceux de notre voisinage», a encore souligné le chef d’état-major de l’ANP relevant que l’Algérie œuvre à travers ce soutien à «faire prévaloir les fondements de la sécurité, de la paix et de la stabilité politique et sociale au niveau des pays voisins que nous considérons comme notre profondeur stratégique qui doit être préservée».
« Devant cette réalité tangible il est de votre devoir, dans cette zone, de redoubler de vigilance, d’élever votre sens du devoir, d’assimiler les véritables enjeux de la réussite des missions qui vous sont assignées et d’œuvrer à acquérir les bonnes pratiques de la maîtrise combative et opérationnelle, en respectant strictement les programmes de préparation au combat et de l’ensemble des consignes et des instructions adaptées à la nature des misions confiées», a dit le chef d’état-major de l’ANP à l’adresse des personnels et effectifs de la 2e RM.
Le général de corps d’Armée a, également, souligné que «la lecture judicieuse des contextes et des dimensions des évènements prévalant dans la région et le monde, ainsi que l’assimilation de la sensibilité des missions que nous devons accomplir, de jour comme de nuit, pour faire face à toute situation d’urgence en protégeant la sécurité de l’Algérie, sa souveraineté nationale, ainsi que son intégrité territoriale et la cohésion de son peuple, nous recommandent, en permanence, une quête sans répit des facteurs de force permettant de donner une valeur ajoutée en termes de développement permanent des capacités opérationnelles de nos forces armées».
«Tel est l’objectif principal et ultime que nous œuvrons à atteindre, à travers tout effort individuel et collectif fourni tout au long de l’année de préparation au combat. Á ce titre, nous avons veillé à ce qu’une grande importance soit donnée à l’ensemble des critères disponibles de développement, de modernisation et de réussite, notamment la ressource humaine dont nous considérons la nécessité de lui accorder l’intérêt et le soin qu’elle mérite, comme la clé maitresse permettant de répondre aux attentes légitimes du peuple algérien qui aspire à voir son armée, avec toutes ses composantes, se hisser au plus haut niveau de force et de disponibilité».
L’ANP est en effet, vigilante et éveillée pour défendre les intérêts du pays et de son peuple d’autant que l’Algérie est entourée de dangers et d’ennemis. «Soyez sûrs que l’ANP, consciente des problèmes sécuritaires que connaissent certains pays de notre environnement géographique proche et lointain, connait pertinemment les dessous et les dimensions de tout ce qui se passe autour de nous avec tout ce que cela représente comme risques et menaces sur notre pays qui demeure ciblé par ses ennemis, et tant envié pour le bienfait de la sécurité dont jouit son peuple. Cette conscience au sein de l’ANP fait d’elle une armée éveillée et vigilante. Une armée qui restera toujours le gardien loyal des intérêts suprêmes de la patrie conformément à la Constitution et aux lois de la République », pour reprendre un passage des nombreuses interventions de feu Ahmed Gaïd Salah, vice ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’ANP, décédé le 23 décembre 2019.

F. H.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici