Abdelmadjid Tebboune préside la sortie de trois promotions d’officiers

0
62

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, a présidé le 22 août dernier, à l’Académie militaire de Cherchell Houari-Boumediene, la cérémonie de sortie de trois promotions d’officiers de l’Armée nationale populaire (ANP).

Par Farid HOUALI

Il s’agit de la 13e promotion de formation militaire commune de base, de la 51e promotion de formation fondamentale et de la 4e  promotion d’officiers du cycle Master.

Le président de la République a été accueilli, à l’entrée principale de l’Académie, par le général de corps d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’ANP, accompagné du général-major Ammar Athamnia, commandant des forces terrestres, du général-major Ali Sidane, commandant de la 1re Région miliaire, et du général-major Salim Grid, commandant de l’Académie militaire de Cherchell, où une formation militaire lui a présenté les honneurs. Il a observé par la suite un moment de recueillement en hommage au défunt président Houari Boumediene, dont l’Académie militaire de Cherchell porte le nom, pour déposer ensuite une gerbe de fleurs sur la stèle commémorative et réciter la Fatiha, avant de suivre une présentation portant des informations détaillées sur l’académie, sur le cursus de formation qui y est dispensé et sur les promotions sortantes. La délégation s’est rendue ensuite à la place d’armes, où le président de la République a présidé la cérémonie de sortie de nouvelles promotions de l’année scolaire 2019-2020, entamée par son passage en revue des carrés des formations militaires alignés au niveau de la place d’armes, et ce, avant que le général de corps d’armée, chef d’état-major de l’ANP, ne prononce une allocution dans laquelle il a remercié le président de la République d’avoir supervisé la cérémonie de sortie de promotions de l’Académie militaire de Cherchell. Le général de corps d’armée Saïd Chanegriha a souligné que l’Académie militaire de Cherchell constitue «la colonne vertébrale du système de formation de l’Armée nationale populaire qui dote nos forces armées d’officiers qualifiés, compétents et imprégnés des principes et valeurs de notre Glorieuse Révolution de Libération».

Il a salué «l’intérêt particulier et permanent» accordé par le président de la République à l’Académie, à l’instar des autres écoles de formation de l’ANP à travers «la mise à disposition de toutes les conditions et de tous les moyens humains, matériels, moraux et de motivation qui permettent de promouvoir les capacités de l’institution militaire et de concrétiser les objectifs escomptés en termes de modernisation et de professionnalisation de notre armée».

De son côté, le commandant de l’Académie militaire de Cherchell, le général-major Salim Grid, a évoqué lors de son allocution «le rôle pionnier que joue l’académie dans l’instruction d’une élite de cadres de l’Armée nationale populaire, en leur offrant une formation militaire scientifique de qualité, imprégnée d’une discipline militaire pleine d’esprit nationaliste, de ferme détermination et d’abnégation au service de la Nation, à travers des programmes de qualité, au diapason des exigences de formation modernes dans les domaines techniques et technologiques».

Une formation militaire scientifique de qualité

Après la prestation du serment par les promotions sortantes, le Président de la République a procédé à la remise des grades et des diplômes aux majors de promotions, en remettant le diplôme au major de promotion du cycle Master, puis le grade de sous-lieutenant et l’épée de l’Académie au major de promotion de la formation fondamentale.

Les membres de la délégation accompagnant le chef de l’Etat ont ensuite remis les diplômes et les grades aux autres lauréats.

Le Président Abdelmadjid Tebboune a remis le diplôme au major de la promotion de formation militaire commune de base.

La cérémonie s’est poursuivie par la passation de l’étendard de l’Académie entre la promotion sortante et celle montante, avant que le major de la 51e promotion de la formation fondamentale ne soumette à l’approbation du président de la République la baptisation de la promotion au nom du défunt moudjahid le général-major Abdelmalek Guenaïzia, pour présenter ensuite un aperçu biographique du défunt.

Les carrés de formation ont ensuite quitté la place d’armes pour prendre position au point de départ pour la parade, cédant place aux exhibitions sportives de combat à l’instar du Karaté, du Kung-fu ainsi que des mouvements sportifs d’ensemble avec et sans armes, et ce, avant de reconstituer un tableau représentant les couleurs nationales, suivi de l’exécution d’un exercice démonstratif de combat relatif à l’élimination d’un groupe de criminels.

La cérémonie a été clôturée par une parade sur des airs de musique militaire interprétés par une troupe de la Garde républicaine, à laquelle ont pris part des carrés d’élèves officiers de carrière de formation fondamentale et militaire commune de base, ainsi qu’une exhibition de saut de parachutes, et ce, avant que  le président de la République ne suive la diffusion en direct sur écran géant d’exercices démonstratifs exécutés par les forces navales, intitulé «Libération et assistance d’otages après le déclenchement d’un incendie à bord d’un navire».

Á l’issue de ces exercices démonstratifs, le président de la République a visité la Direction de la recherche scientifique et technologique et ses laboratoires de recherche, et a assisté à un exposé détaillé sur ses missions, pour suivre ensuite, via télédiffusion, quelques exposés scientifiques des travaux de fin d’études d’élèves officiers issus des cycles licence et master, clôturant la cérémonie par un hommage rendu à la famille du défunt moudjahid le général-major Abdelmalek Guenaïzia, avant de parapher le livre d’or de l’Académie, un creuset de la formation militaire de l’ANP.

Depuis sa création, cette importante institution ne cesse de fournir à l’Armée populaire des cadres affermis dans leur vocation d’officiers. Elle s’attache à inculquer aux élèves officiers stagiaires l’éthique militaire indispensable à leurs carrières. Elle a contribué aussi à la formation de cadres africains et arabes dont certains occupent des postes de responsabilité dans leur pays. Á compter du 5 juillet 2013, la dénomination de l’Académie militaire interarmes a été changée en Académie militaire de Cherchell, par abréviation AMC.

L’académie a pour mission de former des élèves officiers de carrière (EOC) des différentes armes de mêlée, d’appui et de soutien du corps de bataille terrestres et des autres forces de l’Armée nationale populaire ainsi que des universitaires recrutés sur titre au profit des forces et services de l’ANP. Elle se charge également de former des officiers d’état-major destinés à assumer des fonctions opérationnelles dans les états-majors des grandes unités.

  1. H.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici