De nouvelles promotions en renfort

0
96

La communication au sein de l’ANP est une partie intégrante de sa stratégie de défense, elle est la soupape de sécurité du lien sacré entre le peuple et son armée. C’est aussi une communication, qui s’articule intrinsèquement autour de la crédibilité et de la responsabilité et qui s’adapte aux enjeux actuels dans notre espace régional et international.

Le général-major Boualem Madi, directeur de la communication, de l’information et de l’orientation de l’état-major de l’Armée nationale populaire, a présidé le 10 août dernier, la cérémonie de clôture de l’année scolaire 2019/2019 à l’Ecole supérieure militaire de l’information et de la communication de l’ANP qui a vu la sortie de nouvelles promotions.
Il s’agit de la 6e promotion du Cours de perfectionnement officiers en communication, de la 3e promotion du cours de spécialisation officiers en communication, de la 3e promotion du brevet militaire professionnel n°2, spécialité « Techniques de l’audiovisuel » et de la 6e promotion pour l’obtention du brevet militaire professionnel n°1.
Ces nouvelles promotions ont été baptisées du nom du martyr Ali Boudia, dont la famille a été honorée en l’occasion.
L’Ecole supérieure militaire de l’information et de la communication de l’ANP a pour vocation d’être un établissement de formation militaire en information et communication, domaine devenu de nos jours un outil décisif dans le management et le leadership des armées modernes, tant en interne pour galvaniser le potentiel de combat des militaires, qu’en externe en direction de la nation entière, qui constitue l’antichambre et le prolongement naturel de l’Armée nationale populaire, noyau autour duquel s’articule la doctrine de défense populaire de l’Algérie.
Outre la maîtrise du métier des armes, acquise durant l’instruction de base et la préparation des forces, les valeurs d’éthique militaire, forgées grâce au précieux outil de communication, par la sensibilisation, voire par la formation continue, transcendent le combattant et décuplent sa force, convaincu qu’il sera, de par la noblesse de sa mission et la justesse de la cause pour laquelle il se bat, le référentiel de ces valeurs, à caractère purement communicationnel, et dont les prémices ont commencé à germer au sein de l’Armée de libération nationale, s’articulant autour de la foi inébranlable, de l’amour de la patrie, du sens du devoir, de l’esprit de sacrifice, de la bravoure, du respect de la dignité humaine, de la discipline et de la persévérance dans l’effort.

Une spécialisation, une maîtrise
L’Ecole supérieure militaire de l’information et de la communication, dotée d’un personnel enseignant qualifié et d’une base pédagogique et matérielle moderne, est vouée à être le cadre idoine pour préparer les meilleurs officiers de communication de l’ANP, qui exerceront dans le corps de bataille, afin de forger la conviction des combattants, de raffermir leur détermination et de consolider leur foi. Dans ce cadre l’Ecole supérieure militaire de l’information et de la communication, est chargée d’assurer:
une formation supérieure universitaire en sciences de l’information et de la communication, appliquées au domaine militaire et accompagnée d’une formation militaire générale;
une formation militaire, comprenant des enseignements militaires professionnels, des enseignements militaires continus et des enseignements militaires supérieurs;
une formation de spécialisation dans le domaine des techniques et technologies de l’information et de la communication.

F. H.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici