« La recherche et le développement constituent le cœur du métier de Pfizer Inc. »

0
139

Pfizer Inc., plus de 170 ans d’existence dans le monde et plus de 60 ans en Algérie. Abderrahmane Mekerba, Président Directeur Général de la filiale Algérie, revient dans cet entretien accordé exclusivement à notre Magazine, El Djazair.com, sur la présence d’un laboratoire porté sur l’innovation dans la recherche et dont les solutions thérapeutiques sont axées sur le bénéfice des patients pour faire progresser la prévention, les traitements et combattre les maladies rares et graves.

El Djazaïr.com : Quelle est la place de l’innovation chez Pfizer et quelles sont les récentes avancées qui ont un impact sur la vie des patients et des communautés dans le monde ?

Abderrahmane Mekerba: Le secteur pharmaceutique ne peut absolument pas se passer de l’innovation. Seuls des investissements constants dans la connaissance et ses applications feront en sorte que de nouvelles solutions parviennent jusqu’au patient. La recherche et le développement constituent le cœur du métier de Pfizer Inc., ils lui permettent de tirer parti de technologies scientifiques novatrices pour produire les traitements les plus efficaces pour le patient. Pfizer investit aujourd’hui dans la recherche et le développement au niveau de 5 domaines thérapeutiques avec 91 produits dans le portefeuille. Les récentes avancées concernent les domaines de l’oncologie, des vaccins, de l’immunologie et inflammation, des maladies rares ainsi que de la médecine interne.

El Djazaïr.com : Quelle place occupe le laboratoire dans la région Afrique et Moyen- Orient ?

Abderrahmane Mekerba: Pfizer Inc. est fortement présent dans la région de l’Afrique et du Moyen-Orient depuis plus de 60 ans et est représenté dans 35 pays avec plus de 2 500 employés et un siège régional basé à Dubaï. L’Algérie est l’un des marchés stratégiques de la région, et où le Groupe compte renforcer sa présence et ses investissements.

El Djazaïr.com : Depuis quand Pfizer est-elle présente sur le marché algérien ? Et pourquoi ce marché est-il stratégique pour vous ?

Abderrahmane Mekerba: Pfizer Pharm. opère en Algérie depuis plus de 60 ans, et est un investisseur clé depuis 1997. Nous sommes parmi les premières compagnies pharmaceutiques implantées en Algérie en termes d’investissements industriels, de transfert de technologie et de savoir-faire. Nous disposons d’un site de production en partenariat avec le groupe Saidal, leader algérien en production pharmaceutique, « Pfizer Saidal Manufacturing » situé à Oued Smar. Nous disposons également d’un site de distribution et d’un siège administratif.
Près de 300 collaborateurs algériens sont répartis entre les sites de fabrication, de distribution et le siège administratif.
Avec 44 millions d’habitants et un marché pharmaceutique de plus de 4 milliards de dollars US, l’Algérie est l’un des marchés pharmaceutiques les plus importants en Afrique, grâce à de solides fondements incluant la généralisation de la protection sociale par son extension à de larges catégories de la population et la simplification des procédures pour l’ouverture des droits à l’accès aux soins. Malgré les défis liés au contexte actuel, l’Algérie présente un fort potentiel de croissance au regard des atouts existants et des réformes en cours, qui visent le développement du secteur de la santé en général, et celui de l’industrie pharmaceutique en particulier, notamment à travers la création d’un ministère dédié à l’Industrie pharmaceutique
L’amplification de cette dynamique locale permettra d’encourager davantage les investissements étrangers en leur garantissant un environnement qui soutienne la recherche biomédicale, le développement de compétences locales en biotechnologies, l’introduction de l’innovation et la fabrication locale.

El Djazaïr.com : Quel genre d’innovations apportez-vous ou comptez-vous apporter au marché algérien ?

Abderrahmane Mekerba: Aujourd’hui, nous nous engageons à apporter l’innovation aux patients algériens le plus rapidement possible, dès que ces avancées sont lancées dans le monde. En Algérie, nous délivrons nos traitements et vaccins à plus de 2,8 millions de patients algériens. Par ailleurs, nous déployons tous nos efforts pour apporter aux patients algériens des traitements qui changent leur vie. Nous comptons lancer huit nouvelles thérapies innovantes au cours des trois prochaines années.

El Djazaïr.com : Pouvez-vous nous parler de votre site de production locale ?

Abderrahmane Mekerba: L’Algérie dispose de solides fondations en termes de capacités de fabrication locale, reflétant les efforts déployés par les autorités et la collaboration entre les entreprises multinationales et locales. A travers notre site de production en partenariat avec le Groupe Saidal « Pfizer Saidal Manufacturing », pour la fabrication et le conditionnement de produits pharmaceutiques, nous sommes en mesure d’assurer la production de plus de 16 millions de boîtes de formes sèches (comprimés et gélules) par an, destinées au marché local.
« Pfizer Saidal Manufacturing » contribue également au développement des compétences locales, en accueillant régulièrement des étudiants pendant leur stage de fin d’études. Aujourd’hui, au-delà des capacités de production purement industrielles, nous avons la vision d’une Algérie « hub » biotechnologique de la région, axé sur l’innovation. Il est donc essentiel d’investir dans le développement de compétences en biotechnologie industrielle afin d’accélérer la production locale de pointe. En tant qu’acteur local majeur, nous nous engageons résolument dans cette voie.

El Djazaïr.com : Quelles-sont vos priorités pour 2021 et quelles perspectives de développement pour Pfizer en Algérie ?

Abderrahmane Mekerba: Nos priorités et nos axes de développement s’articulent d’abord autour de l’accès à l’innovation pour le patient algérien, en ligne avec notre mission qui est de délivrer « des avancées qui changent la vie des patients » et bien entendu le maintien d’un partenariat actif et durable avec les autorités dans la santé et la prévention, et poursuivre l’investissement dans le transfert de technologie et le développement des compétences dans le secteur. Aujourd’hui, plus de 66% du volume de notre portefeuille est produit localement et nous souhaitons contribuer au transfert en production locale de plus de produits innovants.
Nos projets de partenariats futurs avec les autorités incluent le développement de notre vivier local de talents et compétences à fort potentiel, pour la promotion des investissements dans l’industrie biotechnologique et biopharmaceutique. En résumé, nous avons pour ambition de consolider notre leadership en termes de présence et de création de valeurs. Nous voulons nous assurer que les patients algériens ont accès à des traitements innovants et de qualité au même titre que les patients bénéficiant des avancées Pfizer dans le monde.
T. M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici