Les prouesses de la coopération industrielle

0
241

Quand deux géants du médicament, Sanofi, leader mondial de la santé et Saidal, l’entreprise publique modèle en Algérie pour l’industrie pharmaceutique, il ne peut en résulter qu’une réussite dénommée dans ce cas « Winthrop Pharma Saidal », une joint-venture versée dans la fabrication du médicament, qui s’est imposée depuis maintenant plus de 22 années. WPS a démontré les prouesses auxquelles peut donner lieu une coopération industrielle basée sur la confiance réciproque, le transfert de technologie et un management moderne.

La jeune directrice générale de Winthrop Pharma Saidal, Yasmine Ouzani, incarnait d’ailleurs parfaitement cette réussite qu’elle a présentée avec passion.
Winthrop Pharma Saidal est une société de droit algérien née donc d’un partenariat entre le groupe Sanofi et le groupe Saidal. La joint-venture a été créée en 1998 et a été mise en production en 2000 sur un site industriel situé à Oued Smar, non loin du siège du groupe Saidal. La mise en œuvre de cette société a donné lieu à la création de nombreux emplois directs, comme l’explique la directrice générale, le nombre augmentant d’année en année pour atteindre actuellement plus de 148 collaborateurs dont la moyenne d’âge ne dépasse guère quarante années et sont à 100% algériens.

Trente-cinq solutions de santé produite
La société produit actuellement plus de 35 solutions de santé, dans des aires thérapeutiques diverses et variées, allant de la cardiologie, à la diabétologie, aux antidouleurs, aux antibiotiques, aux antiallergiques et aux médicaments utilisés en psychiatrie. Tout est étudié pour répondre à la demande pressante de malades souffrant de maladies lourdes surtout, nécessitant une thérapie moderne à base de produits fabriqués grâce à de hautes technologies. Yasmine Ouzani, la directrice générale, en parle avec passion : « Je suis aujourd’hui très fière, et je le dis avec beaucoup d’émotion, de nos équipes qui montrent un grand engagement vis-à-vis de notre mission en tant que partenaire du parcours de santé des patients qui comptent sur nous ».

Transfert de technologie
Grâce à cette joint-venture entre les deux grands groupes industriels, un transfert de technologie a été effectué depuis le début du partenariat et des formations sur les dernières technologies dans les domaines de la production, du contrôle de qualité et de la logistique ont été réalisées au profit des collaborateurs. Les employés algériens ont bénéficié de ces formations qui se sont soldées par un transfert de technologie, ce qui leur a permis d’améliorer leurs connaissances pour une performance exceptionnelle dans la production, en adéquation avec les standards industriels d’excellence opérationnelle. Ceci, en plus d’investissements toujours plus importants comme pour le renforcement et la multiplication des lignes de production, l’acquisition de nouvelles machines, etc…

L’unité d’Oued Smar
L’industrie pharmaceutique étant une industrie nécessitant des techniques particulières, notamment en matière d’hygiène, de pratiques de fabrication strictes, d’utilisation de produits conformes et de précautions drastiques à observer en tout temps. Le matériel utilisé est ultramoderne et subit des entretiens et des rénovations régulièrement, modernisant à chaque fois le processus selon les nouvelles avancées scientifiques auxquelles parviennent les chercheurs des deux côtés. Le personnel est formé en conséquence et obéit à toutes les recommandations pour arriver aux bonnes pratiques de production, à une augmentation constante de celle-ci et, surtout, à assurer une qualité aux normes internationales, ne souffrant d’aucun accroc. Cette gestion moderne de l’unité a permis de passer d’une production de 8 millionsd’unités lors du lancement de la joint-venture à 41 millions d’unités par ans, soit un total de 760 millions de comprimés par an.Cette unité de production a connu une croissance de productivité remarquable pour répondre aux besoins des patients algériens et accompagner les professionnels de santé à travers la mise à disposition la plus rapide possible de médicaments aux patients algériens dans un environnement Qualité et HSE aux standards internationaux de l’industrie pharmaceutique.

Raafat Henein, DG de Sanofi Algérie, rend hommage au partenaire Saidal :
Au terme de la présentation de la joint-venture Winthrop Pharma Saidal, M. Raafat Henein, Directeur général de Sanofi Algérie, a tenu à rendre hommage au partenaire Saidal, quant à ce partenariat qui vient de souffler sa 22ème bougie.La société WPS a connu, au fil des ans, une augmentation remarquable de la production et de nouveaux investissements dans plusieurs domaines de l’industrie pharmaceutique, leur permettant de répondre au mieux aux demandes des patients algériens par des produits de qualité.
« Le Groupe Saidal est leader de la production pharmaceutique algérienne et a grandement contribué au développement de l’industrie pharmaceutique en Algérie, via une expertise dans différents domaines, que cela soit en termes de diversification de la gamme de produits, de savoir-faire industriel reconnu, ou dans la diversification des aires thérapeutiques produites. Pour toutes ces raisons, nous sommes fiers de notre partenariat dans le cadre de la JV « Winthrop Pharma Saidal », qui a contribué à la production nationale durant ces 22 dernières années. Nous saisissons cette opportunité pour remercier vivement notre partenaire Saidal pour toutes nos réalisations et pour notre collaboration à ce jour».

Covid-19
A l’instar de toutes les entreprises activant dans le domaine de l’industrie pharmaceutique, la société Winthrop Pharma Saidal s’est investie dès l’apparition des premiers cas de covid19 dans la lutte contre cette pandémie en prenant des mesures radicales, aussi bien à l’intérieur de l’unité qu’avec sa participation en tant qu’entreprise citoyenne. Laissons Yasmina Ouzani nous l’expliquer : « nos équipes étaient présentes en H24, 7 jours sur 7, au sein de l’unité de production pour assurer une disponibilité sans faille des médicaments essentiels pour les patients algériens. La sécurité de nos équipes étant une priorité absolue, nous avons bien sûr mis en place toutes les mesures de prévention adéquates pour éviter à nos collaborateurs tout risque de contamination tout en assurant la continuité de la production», a-t-elle assuré.
T. M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici