Le partenariat comme clé de réussite

0
64

Le partenariat a toujours été un facteur clé de succès au sein de Sonatrach. Il participe à l’effort global de la compagnie d’explorer de nouveaux périmètres et d’augmenter la production en hydrocarbures en Algérie et à l’international. Pour accélérer sa croissance tant à l’échelle nationale qu’à l’international, Sonatrach se veut offensive, en développant de nombreux projets en partenariat avec d’autres grandes compagnies et majors étrangères, pour exploiter, en onshore comme en offshore, les réserves considérables en hydrocarbures dont l’Algérie regorge aujourd’hui au niveau de son domaine minier et maritime. Fort de son expertise et de son savoir-faire sur toute la chaîne de valeur des hydrocarbures, la compagnie nationale étend désormais sa politique de coopération à l’industrie du raffinage et de la pétrochimie, deux axes forts du développement de l’activité Aval du groupe.

Face aux défis majeurs auxquels est engagé le secteur des hydrocarbures national, le partenariat représente une option stratégique et un mode privilégié de développement et de croissance permettant le partage des risques, le transfert et l’intégration technologique ainsi que l’optimisation des ressources allouées. Au fil des années, des relations de confiance ont été bâties avec les partenaires de la division Associations, à travers un rapport gagnant-gagnant. L’un des principes de base du partenariat reste celui de l’intérêt mutuel entre les parties. Le domaine minier national, objet des activités de recherche et d’exploitation des hydrocarbures s’étend sur plus de 1,5 million de km². A ce jour, la plupart des travaux entrepris en partenariat ont concerné les bassins de Berkine et d’Illizi. Les travaux entrepris sur les autres bassins ont permis de confirmer l’existence de potentiels additionnels d’hydrocarbures à l’origine de nombreuses découvertes, à l’image des gisements du Sud-Ouest, mis en production ces trois dernières années, qui constituent un nouveau pôle gazier au niveau des régions d’Adrar, Timimoune et Reggane.

Principales missions et portefeuille des contrats en associations
La division Associations a pour principales missions de veiller à l’exécution des opérations pétrolières, notamment le volet production, tout en s’assurant du strict respect des dispositions contractuelles et des procédures en vigueur dans le cadre des contrats d’association ; de décliner la stratégie de l’entreprise en matière de développement des hydrocarbures aux unités opérationnelles ; de gérer les appels de fonds prévus au niveau des contrats d’association, représentant la quote-part de Sonatrach dans le cadre de l’exécution des opérations pétrolières ; de déterminer les droits à enlèvement des partenaires à titre de remboursement et rémunération des dépenses engagées ; de calculer la fiscalité pétrolière, notamment celles spécifiques à l’activité en partenariat (impôt sur la rémunération des partenaires) ; de consolider, selon les standards de Sonatrach, les plans et bilans des assets opérées en association. Par ailleurs, il convient de savoir que la division Associations est en charge de la gestion de trente et un contrats : quatre en phase d’exploration et vingt-sept en phase de développement et d’exploitation. Pour les quatre contrats en phase d’exploitation, il s’agit, d’un contrat en phase de maturation et finalisation de POD, et de trois contrats en phase de recherche, conclus sous le régime de la loi 05-07 modifiée et complétée. Concernant les vingt-sept contrats, en phase de développement et d’exploitation, il s’agit de :
– 18 contrats de type partage de production,
– 2 contrats de type participation,
– 7 contrats conclus sous le régime de la loi 05-07 modifiée et complétée,
Rappelons également que, dans le cadre de ces contrats, Sonatrach est associée à vingt-trois partenaires de dix-sept nationalités à savoir :

Par ailleurs, la conduite des opérations pétrolières est confiée à 20 groupements et organes conjoints d’operating en l’occurrence :

Principaux projets réalisés
Plusieurs projets ont été réalisés en association et mis en production depuis 1995, qui demeurent en production et qui offrent d’excellentes opportunités en termes de synergies afin de développer et de mettre en production des gisements périphériques avec le minimum d’investissements. D’autre part, le portefeuille des projets en cours de développement en association concerne :
Phase Pré-EPC
– le développement du nouveau contrat RKF (Sonatrach, Cepsa);
– le développement des nouveaux contrats TFT II (Sonatrach, Total et Repsol) et TFT Sud (Sonatrach,Total)
Phase EPC
– la réalisation des installations de production du périmètre Isarene (Sonatrach, Petroceltic) ;
– l’augmentation de la capacité d’injection de gaz au niveau de MLN – phase IV (Sonatrach, Pertamina-Repsol) ;
– la réalisation de la deuxième phase de développement de BRS / MOM (Sonatrach, PTTEP, PVEP) ;
– la réalisation des installations de mise en production de Hassi Bir Rekaiz phase I (Sonatrach, PTTEP, CNOOC).
Y. M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici