L’homme des grands défis

0
134

Natif de la wilaya d’Alger, en 1968, Mohamed Slimani est le nouveau vice-président chargé de l’activité exploration et production de Sonatrach. Ce père de 3 enfants a passé son enfance à Alger, jusqu’en 1978, soit juste avant son examen de 6e année primaire, avant que sa famille ne s’installe dans la ville de Touggourt (commune située au nord-ouest de la wilaya de Ouargla). Ainsi, après avoir décroché son bac en 1985 avec « mention bien », il poursuit ses études au sein de l’Institut national des hydrocarbures et de la chimie (INHC) de Boumerdès, où il obtient, cinq ans après, son ingéniorat en maintenance industrielle.
A 52 ans et avec 29 ans d’expérience, M. Slimani incarne l’image même du scientifique modeste, affable, sûr de lui, car maitrisant son sujet et toujours à l’affut de la moindre information pour parfaire ses connaissances. La volonté de bien faire, de servir son pays de la meilleure manière qui soit et de veiller à l’élever au rang qui lui sied, transparait clairement dans ses propos. Notre ingénieur entame sa vie professionnelle par un passage d’un mois et demi dans une entreprise privée en tant qu’ingénieur « travaux neufs », avant de rejoindre en février 1991, Sonatrach pour le suivi des travaux neufs pétroliers (maintenance réseau, installations). En 1993, il passe son service militaire et retrouve, en 1995, son poste initial au sein de Sonatrach. Ses compétences et ses qualités lui permettent de gravir les échelons rapidement. Il devient ainsi chef de service de la région de Rhourde Nouss (Illizi), de 1998 jusqu’à 2004. Il est chargé de suivre et d’assurer la réalisation des réseaux de collecte, mais également de contribuer au développement de la région (Etude feed complexe de séparation de brut et gaz). L’ascension professionnelle de notre jeune ingénieur ne s’arrête pas là, car, en 2004, il devient chef division réalisation, dans la même région. Il est chargé d’assurer la réalisation des réseaux de collecte, la réalisation des infrastructures (extension base vie et réseau routier) et l’établissement des prévisions de production et budgétaires de la région (investissement et exploitation). En 2017, il est promu au poste de coordonnateur technique, dans la même région, chargé de coordonner entre toutes les structures de la Direction régionale. En 2019, M. Slimani devient Directeur régional, au sein de la même région, Rhourde Nouss avec pour mission d’assurer les objectifs assignés à la Direction en termes de production.
Mohamed Slimani est promu, depuis le 30 mars dernier, au poste du vice-président chargé de l’activité amont, à savoir exploration et production, de Sonatrach, soit le département le plus stratégique de la compagnie nationale des hydrocarbures, alors qu’il occupait le poste de Directeur de la division production depuis seulement novembre 2019.
Interrogé sur les faits marquants de sa carrière professionnelle, notre interlocuteur se confie à cœur ouvert : « C’est indubitablement toute les réalisations accomplies dans la région de Rhourde Nouss. J’ai vu la région se développer petit à petit. Je me souviens qu’il y avait uniquement une seule installation, contre cinq aujourd’hui. J’ai suivi pratiquement tous les projets réalisés au niveau de cette région, que ce soit le forage, les puits, les installations d’une unité du GPL, le traitement d’huile…, c’est tout une vie que j’ai passée au niveau du sud. A chaque événement il y a quelque chose qui me marque. Et avec le poste actuel, j’essaie de mieux organiser les activités et de réduire les coûts de production pour essayer de rentabiliser au plus notre baril. Il y a beaucoup de points à corriger pour essayer de réduire principalement les coûts, avec bien sûr le maintien ou l’augmentation de la production en gaz et en brut ».

Y. M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici