De l’immigration de travail à la carte de séjour

0
86

Les études sur les personnes étrangères, les travailleurs immigrés et la législation nationale applicable en France sont de plus en plus concurrencées par les sources de droit internationales et conventions. On le constate avec l’arrivée de réfugiés venant des pays de la Méditerranée en Europe et aussi des accords bilatéraux signés entre les pays, tel l’accord franco-algérien du 27 décembre 1968, présenté dans El Djazair.com n° 129 de décembre 2019. Les règles applicables aux travailleurs immigrés font régulièrement l’objet de débats, rapports. Justement, un « Rapport d’information sur l’évaluation des couts et bénéfices de l’immigration en matière économique et sociale » a été rendu public le 22 janvier 2020. Il a été rédigé par les députés Mme Stéphanie Do et Pierre-Henri Dumont. Rendu public, voici la présentation de certaines de leurs conclusions propres à éclairer sur la situation des travailleurs immigrés en France.

Plus de 800 000 immigrés algériens vivent en France
La France compte 4,1 millions d’immigrés de nationalités étrangères dont plus de 807 500 Algériens selon les plus récentes statistiques publiées par l’Insee, alors qu’un débat vient d’avoir lieu sur la question de l’immigration à l’Assemblée nationale française, à la demande du président français Emmanuel Macronabr /

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici